VIDEO – Nürburgring : la Porsche 919 hybride pulvérise le record absolu

Publié le 03 juillet 2018 à 15h00 | La rédaction | 2 minutes

Avec près de 52 secondes sur le précédent record réalisé il y a 35 ans, la LMP1 modifiée de Porsche devient la nouvelle référence du Nürburgring

Avec près de 52 secondes sur le précédent record réalisé il y a 35 ans, la LMP1 modifiée de Porsche devient la nouvelle référence du Nürburgring

Détenue par feu Stefan Bellof depuis 35 ans, la référence absolue de 6'11"13 de la Nordschleife (boucle nord) du Nürburgring vient enfin d’être battue par l’Allemand Timo Bernhard. Un temps record de 5'19"55 réalisé au volant d’une Porsche 919 Evo Hybrid.

Double vainqueur des 24 h du Mans et grand habitué du Ring après cinq victoires au 24 h du Nürburgring, Timo Bernhard vient de battre le record absolu de la Nordschleife. Un tracé très technique surnommé "Enfer vert", long de 20,832 km et constitué de 73 virages. Un record détenu depuis 1983 par Stefan Bellon avec un temps de 6'11"13 à bord d'une Porsche 956 C.

Au volant d’une Porsche 919 Evo, une version plus musclée de la 919 Hybrid qui courait auparavant en LMP1, l'Allemand de 37 ans a ainsi pu réaliser un temps de 5'19"55, soit 51,58s de mieux que son prédécesseur. Un exploit concrétisé après avoir effectué deux essais de respectivement 5'31"899 et 5'24"375. Durant le tour record, le véhicule a pu atteindre une vitesse moyenne de 233,8 km/h pour une vitesse maximale enregistrée à 369,4 km/h.

Une version débridée

Pour réussir une telle prouesse, les ingénieurs du constructeur allemand ont dû réaliser de nombreuses modifications sur le véhicule. Ils ont notamment débridé le groupe motopropulseur hybride de la voiture d’endurance pour en faire une bête de course. Le petit 4 cylindres en V de 2 L turbo qui entraîne les roues arrière est ainsi passé de 500 ch à 720 ch. Le moteur électrique associé aux roues avant a quant à lui gagné une quarantaine de chevaux pour passer à 440 ch.

Le tout pour une puissance cumulée de 1 160 ch. L’aérodynamisme du véhicule a également été revisité et le poids abaissé de 39 kg pour afficher 849 kg à vide. « Grâce à l'appui aérodynamique, on peut maintenir l'accélérateur à fond sur des portions que je n'aurais jamais imaginées. Je suis assez familier de la Nordschleife. Mais aujourd'hui j'ai dû l'apprendre d'une nouvelle façon », confie le pilote. Rappelons qu’avec la même voiture, Porsche a également pu battre le record absolu de Spa-Francorchamps en Belgique au printemps dernier.