Dieselgate : un premier investisseur porte plainte contre Daimler

Publié le 26 juin 2018 à 17h00 | La rédaction | 2 minutes

Un premier investisseur porte plainte contre le groupe Daimler dans le cadre des moteurs diesel truqués

Un premier investisseur porte plainte contre le groupe Daimler dans le cadre des moteurs diesel truqués

Un investisseur mécontent dépose plainte contre Daimler en Allemagne. Le groupe industriel basé à Stuttgart est accusé de « manipulations de marché » dans le cadre de l’affaire Dieselgate.

 

Une plainte a été déposée auprès du Tribunal régional de Stuttgart contre Daimler, la maison-mère de Mercedes, pour demander réparations à celle-ci au motif qu’elle aurait proféré des mensonges répétés au marché dans le cadre du scandale des moteurs truqués dit du « Dieselgate », vient d’annoncer un cabinet d'avocats allemand.

Si Volkswagen fait déjà face à de telles poursuites en Allemagne, c'est la première action judiciaire de ce type visant le groupe industriel de Stuttgart dans le pays. Selon le cabinet Tilp, Daimler s’est livré à « diverses manipulations de marché » depuis 2014, en ayant passé sous silence « les risques immenses liés à l'installation d'un dispositif illicite dans ses véhicules », un dispositif qui a servi à tromper les contrôles sur les émissions d'oxyde d'azote de ces derniers.

 

Une plainte qui pourrait en appeler d’autres

Le cabinet cite à cet égard une interview donnée en septembre 2015 par Dieter Zetsche, le président du directoire de Daimler, où il affirmait que « contrairement à Volkswagen, Daimler n'a pas installé de logiciel fraudeur dans ses véhicules ». Les avocats allemands d’estimer à « au moins 12,5 % du prix par action achetée » le préjudice subi par chaque actionnaire de Daimler, ce qui pourrait conduire à des réclamations « en milliards » d’euros auprès du constructeur.

Fidèle à une tactique employée dans des plaintes liées au même scandale, le cabinet Tilp s'attend en effet à ce que de nombreux actionnaires de Daimler rejoignent sa plainte, qui a un caractère pilote. Tilp représente déjà plus de 2 000 plaignants, actionnaires institutionnels et particuliers, qui réclament environ 5,4 milliards d'euros de dommages à Volkswagen en Allemagne.

 

Daimler en difficulté

Par ailleurs, Daimler anticipe pour cette année un résultat d’exploitation à un niveau légèrement inférieur à celui de l’an dernier, contre une légère hausse attendue précédemment. « Mercedes Benz doit anticiper des chiffres de ventes plus bas que prévu pour les SUV ainsi que des coûts plus élevés, qui ne pourront pas être répercutés aux clients », a-t-il ainsi indiqué dans un avis boursier, ajoutant que les rappels dans le cadre du Dieselgate et de nouvelles normes environnementales plomberont également ses comptes.

Galerie de photos