Lexus LS 500h : une cinquième génération intronisée à Monaco

Publié le 28 mars 2018 à 21h00 | La rédaction | 2 minutes

Le Prince Albert II a reçu les clés de la nouvelle berline Lexus LS 500h à triple motorisation hybride essence-électrique

Le Prince Albert II a reçu les clés de la nouvelle berline Lexus LS 500h à triple motorisation hybride essence-électrique

Après le landaulet Lexus LS 600hL hybride utilisé lors de son mariage avec la Princesse Charlène en 2011, son Altesse Sérénissime Le Prince Albert II de Monaco vient de recevoir un exemplaire de la nouvelle berline hybride du constructeur nippon : la Lexus LS 500h.

Le Prince Albert II soutient activement le développement des motorisations faiblement émettrices. À titre d’exemple, depuis 2014, le pays a instauré un programme de subvention visant à inciter les automobilistes monégasques à acheter des véhicules hybrides ou électriques.

Et dans le but de montrer l’exemple sur le plan environnemental dans son propre Etat, le souverain, déjà propriétaire de plusieurs modèles hybrides Lexus et Toyota, a utilisé un Landaulet Lexus LS 600h L Full Hybride spécialement transformé pour l’occasion lors de son mariage avec Charlène Wittstock en 2011. Aujourd’hui, Son Altesse reçoit des mains de Didier Gambart, PDG de Toyota France, les clés d’une Lexus LS 500h de cinquième génération. Une berline de luxe équipée du nouveau système de transmission Multi Stage Hybrid.

Le Rocher de Monaco dispose d'une flotte complète de Lexus et Toyota à motorisation hybride

354 ch et 10 rapports

« C’est un grand honneur de continuer notre partenariat de longue date en livrant cette Lexus LS 500h à Son Altesse Sérénissime », a déclaré M. Gambart. « Nous partageons la même volonté de développer des technologies respectueuses de l’environnement et nous sommes fiers de contribuer ainsi aux objectifs de développement durable de la Principauté de Monaco ».

Il s’agit pour mémoire de la cinquième génération de la berline de luxe du constructeur japonais. Un engin doté d’une motorisation hybride associant un bloc V6 essence de 3,5 litres à deux moteurs électriques combinée à une transmission automatique à 10 rapports pour une puissance cumulée de 354 ch. Une cavalerie qui lui permet d’avaler le 0 à 100 km/h en 5,4 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 250 km/h tout en offrant un niveau bas de consommation et d’émissions de CO2. En France, la berline est accessible à partir de 97 000 euros.