Kia Soul EV : une nouvelle autonomie supérieure à 450 km

Publié le 27 septembre 2018 à 13h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Surprise en tenue de camouflage en Allemagne, la seconde génération du Kia Soul EV bénéficiera de la chaîne de traction de son grand frère e-Niro et du cousin Hyundai Kona (crédits : Autoevolution)

Surprise en tenue de camouflage en Allemagne, la seconde génération du Kia Soul EV bénéficiera de la chaîne de traction de son grand frère e-Niro et du cousin Hyundai Kona (crédits : Autoevolution)

MODÈLE À VENIR - Seule motorisation disponible sur la prochaine génération du crossover urbain, la version électrique du Kia Soul EV devrait hériter de la chaîne de traction de son cousin Hyundai Kona. Comme en témoignent les premières photos prises en Allemagne, à proximité du circuit du Nürburgring.


Sur les cinq premiers mois de l’année, le constructeur sud-coréen a immatriculé en France un total de 479 Soul, dont 389 exemplaires animés par une chaîne de traction électrique. Soit une part de marché de 81 % pour la version « zéro émission », équivalente aux chiffres communiqués par la filiale allemande. Une tendance forte qui a décidé Kia de cesser la commercialisation des motorisations diesel et essence sur la prochaine génération attendue en fin d’année.

Autonomie nouveau Kia Soul électrique 

437 km d’autonomie pour 92 % de batterie

Actuellement alimenté par une batterie d’une capacité utile de 30 kWh offrant une autonomie NEDC de 250 km - soit 200 km en conditions réelles d’utilisation -, le moteur électrique de 110 ch du millésime 2018 devrait céder la place à une chaîne de traction nettement améliorée comme en témoignent les premières photos espion prises à proximité du circuit allemand du Nürburgring.

En tenue de camouflage légère, le nouveau Soul EV dévoile également son habitacle dans lequel l’écran central du système d’infodivertissement révèle deux chiffres particulièrement intéressants. A savoir l’autonomie restante de 437 km pour un taux de charge de la batterie de 92 %. Soit, en extrapolant, une autonomie théorique de 500 km lorsque l’accumulateur est pleinement chargé.

 

Deux batteries et deux niveaux de puissances ?

Selon toute vraisemblance, cette nouvelle mouture devrait héritée de la chaîne de traction du cousin Hyundai Kona Electric qui, dans sa version la plus puissante et autonome, offre une portée WLTP de 482 km grâce à sa pile de 64 kWh et est animé par un bloc de 150 kW / 204 ch.

VIDEO – Kia Niro Electric : premier essai en Corée du Sud par Bjorn Nyland

Également disponible avec une batterie de 39,2 kWh (136 ch et 312 km), le crossover partagera ses spécifications techniques avec le Kia e-Niro, SUV compact qui sera dévoilé au Mondial de l’Automobile de Paris (du 4 au 14 octobre).

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.