Hydrogène : la Normandie lance son plan pour la mobilité et le stockage

Publié le 28 septembre 2018 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

D’ici la fin 2019, 11 stations de distribution d’hydrogène seront opérationnelles en région Normandie

D’ici la fin 2019, 11 stations de distribution d’hydrogène seront opérationnelles en région Normandie

La région Normandie annonce le lancement d’un plan hydrogène « très ambitieux ». 15 millions d’euros seront consacrés sur cinq ans pour développer la filière. Et d’ici la fin 2019, 13 stations de distribution seront opérationnelles sur son territoire.


« Nous allons investir 15 millions d'euros sur cinq ans dans un Plan Normandie hydrogène très ambitieux », a déclaré Hervé Morin, président du conseil régional de Normandie, à Cherbourg, à l’occasion de sa visite au chantier naval d’Allais, le 25 septembre. Un plan appelé à devenir « l’une des pierres angulaires de la politique régionale en faveur de la transition énergétique », et qui, par ailleurs, va intégrer plus de 90 acteurs issus de différents secteurs économiques.

Concrètement, la Normandie souhaite dorénavant une accélération de la production d‘hydrogène sur son territoire et renforcer la place de ce gaz dans les secteurs de la mobilité et de la logistique, mais aussi le positionner comme vecteur de stockage d’électricité issue des ressources renouvelables intermittentes. L’objectif étant de bâtir une véritable filière économique autour de l’hydrogène au cours des cinq prochaines années.

Renault Kangoo à hydrogène : jusqu’à 300 km d’autonomie

Prendre en compte les spécificités de chaque territoire

L’émergence d’une telle filière sera assurée par la mise en place d’une gouvernance « particulière » favorisant « les interactions, l’émergence de projets et le développement de nouveaux usages », selon le conseil régional, et surtout, en s’appuyant sur l’idée de spécificités régionales. « Je profite d'être ici, à Cherbourg (…) pour dire à M. Macron que la politique énergétique de la France ne peut pas se décider derrière un bureau parisien. Mais qu'elle doit tenir compte des spécificités régionales », a ainsi lancé un Hervé Morin en verve.

Et l’homme politique d’ajouter, offensif : « La transition énergétique ne se fera pas sans les territoires et ceux qui les dirigent », citant notamment les énergies marines renouvelables. Côté mobilité, la Normandie propose déjà des aides à l’achat pour les véhicules dopés à hydrogène ou mixtes. Dans le cadre du programme européen EAS-HyMob, démarré en 2016 en partenariat avec le groupe Serfim et Symbio, la région s’est en outre lancée dans l’implantation de stations hydrogène.

Electrique vs hydrogène : qui gagnera la bataille du futur de l’automobile ?

Bientôt un train à hydrogène ?

Pour l’instant, deux stations sont déjà en service, à Rouen et à Saint-Lô. Onze autres devraient ouvrir d’ici fin 2019, dont une sur le port de Cherbourg-en-Cotentin, trois dans l’Eure et cinq dans le Calvados. L’objectif est d’en déployer une quinzaine, toutes de 350 bars, dont 12 d’une capacité de distribution 20 kg par jour et trois de 50 kg par jour.

Ces nouvelles stations devraient s’accompagner de la mise en circulation d’une centaine de véhicules supplémentaires (contre une trentaine actuellement), essentiellement des Renault Kangoo ZEH2, ainsi que des Hyundai ix35 FCEV. Chaque entité utilisatrice aura ainsi une station à moins de 40 kilomètres en moyenne, sachant que les véhicules électriques à pile à combustible, qui se rechargent en moins de 5 minutes sur une station 700 bars, ont une autonomie au moins doublée par rapport à leur équivalent à batterie.

Le « Plan Normandie hydrogène » prévoit par ailleurs de soutenir un projet de bateau de pêche utilisant ce mode de propulsion. La construction est prévue pour début 2019 et doit durer 3 ans. Selon M. Morin, la Normandie a également contacté la SNCF pour lui signaler que la région était « disponible pour une expérimentation sur le rail ». Pour rappel, le train à hydrogène fait partie des technologies déjà disponibles et a récemment été lancé dans le nord de l’Allemagne sur une ligne commerciale.

Galerie de photos