Nissan en peine sur les batteries, Volvo rentable dès sa première voiture électrique : l’essentiel de l’actu de ce mardi

Publié le 03 juillet 2018 à 19h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Du lundi au vendredi à 19h, offrez-vous un condensé des meilleures actualités liées aux véhicules électriques et hybrides. Aujourd’hui mardi 3 juillet, Nissan met un terme aux négociations engagées avec le fonds chinois GSR concernant la vente de sa division batteries, Volvo se fixe pour objectif d’être rentable dès le premier véhicule électrique vendu, Mercedes présente un concept à hydrogène basé sur l’utilitaire Sprinter.

 

Seconde vie des batteries : qu’adviendra-t-il des accumulateurs lorsque, arrivés en fin de vie, ils ne pourront plus être utilisés dans les voitures électriques ? Plusieurs solutions sont actuellement disponibles, mais celle qui est la plus fréquemment discutée concerne les systèmes de stockage stationnaire d’énergie (ESS). Source : BreezCar

 

Volvo : le constructeur venu du froid se prépare au lancement de la série électrifiée XC40 et a réduit son tarif d’accès. Selon son PDG, Håkan Samuelsson, la version tout électrique du crossover coûtera environ 50 000 dollars. Il a également confié que Volvo s’est fixé pour objectif d'être rentable « dès le premier jour ». Source : InsideEVs

 

Nissan AESC : la vente d’Automotive Energy Supply Corp (AESC) au fonds d’investissement GSR Capital a été annulée par Nissan. Le groupe japonais déclare être à la recherche d’un nouvel acquéreur pour sa division de batteries électriques, dont le prix est estimé à 1 milliard de dollars. Source : BreezCar

 

Corridor Mega-E : les premières bornes de recharge délivrant jusqu'à 350 kW de puissance ont été mis en service à Eindhoven, aux Pays-Bas. La station haute puissance fait partie du projet européen Mega -E. L'initiative menée par Allego vise 322 chargeurs ultra-rapides déployées en Europe. Source : Electrive

 

Peugeot Citroën : le groupe PSA déploiera sur Paris via sa marque de mobilité Free2Move quelque 500 véhicules électriques. Des Peugeot iOn et Citroën C-Zero disponibles en autopartage selon le principe du « free-floating » et qui viendront compléter d’ici la fin de l’année l’offre de Renault. Source : BreezCar

 

Mercedes Sprinter F-Cell : développé sur la base d’un camping-car, ce concept est emmené par un moteur électrique de 147 kW / 197 ch et 350 Nm de couple. Un moteur alimenté par une pile à combustible qui fonctionne avec 4,5 kg d’hydrogène sous pression dans trois réservoirs. Mercedes annonce une autonomie d’environ 300 km. En y ajoutant un quatrième réservoir à l’arrière, cette autonomie grimpe à 530 km. Source : Flottes Automobiles

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.