Mini : une version électrique de sa Cooper Classic au salon de New York

Publié le 04 avril 2018 à 13h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Dévoilé au salon de New York, le concept électrique Mini Classic n’aura pas droit à une version de série

Dévoilé au salon de New York, le concept électrique Mini Classic n’aura pas droit à une version de série

Près de 60 ans après la naissance de la toute première Mini Cooper Classic, le constructeur britannique revient au salon de New York avec une version restaurée de la voiture équipée d’une motorisation 100 % électrique. Un modèle unique qui ne sera toutefois pas produit en grande série.

Afin de faire patienter sa clientèle avant l’arrivée en concession de la nouvelle Mini Electric prévue pour l’an prochain, le constructeur anglo-germanique profite du salon automobile de New York qui a ouvert ses portes le 30 mars dernier pour présenter une inédite variante électrique de sa Mini Classic.

Un show-car unique qui allie le look historique de la célèbre citadine anglaise, devenue une véritable icône mondiale au cours de ses 60 années d’existences, à la technologie électrique pour la mobilité urbaine de demain. Si extérieurement, quasiment aucun indice ne laisse deviner l’existence d’une chaîne de traction « zéro émission », c'est le logo présent sur le capot et les jantes, qui au passage incorpore l'emblème des Mini électrifiées entre les ailes du motif habituel, qui trahissent la vraie nature de cette auto.

En attendant la Mini Electric en 2019

Malheureusement, cette Mini Classique des années 60 ne sera jamais produite. Elle se contente d’annoncer la future orientation de la marque en ce qui concerne les modèles électriques. En effet, la marque propose actuellement une version hybride rechargeable de son Countryman combinant un bloc 1,5 l turbo à un moteur électrique alimenté par batterie de 7,6 kWh offrant une autonomie de 42 km en mode « zéro émission ».

Le tout développant une puissance de 224 ch. Un modèle qui sera rejoint en 2019 par une version tout-électrique de l’actuelle Mini. Une déclinaison qui devrait être produite en Europe et en Chine et qui reprendra vraisemblablement les caractéristiques de la BMW i3 avec ses 170 ch alimentés par une batterie de grande capacité offrant une autonomie oscillant entre 250 et 300 km.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.