Microlino : l’Isetta électrique sera livrée au printemps à un tarif de 12 000 euros

Publié le 01 février 2018 à 15h00 | La rédaction | 2 minutes

Dévoilée il y a quelques jours dans sa version de présérie, la microcitadine électrique Microlino offre entre 120 et 215 km d’autonomie suivant le pack batterie choisi

Dévoilée il y a quelques jours dans sa version de présérie, la microcitadine électrique Microlino offre entre 120 et 215 km d’autonomie suivant le pack batterie choisi

Dévoilée il y a tout juste deux ans au salon de Genève, la microcitadine Microlino, version modernisée de la mythique Isetta commercialisé par BMW dans les années 1950 et animée par une motorisation 100 % électrique, vient d’être présentée dans sa version de série à Zurich.

Si aujourd’hui la tendance profite surtout aux imposants et lourds, plus confortable et plus habitable, l’entreprise suisse spécialiste des trottinettes électriques, Micro Mobility Systems (MMS) en prend le contrepied. La société helvète fondée par Wim Ouboter mise sur les petites citadines électriques. Son dirigeant vient en effet de faire la présentation de la version de série de sa microcitadine Microlino, développé avec l’aide de ses deux fils. Il s’agit d’une déclinaison électrique de la mythique Isetta produite et commercialisée par BMW durant les années 1950 que la marque a dévoilé dans sa version de concept lors de l’édition 2016 du salon de Genève. Une micro voiture électrique fabriquée en Italie dans le cadre d’une coentreprise entre MMS et le constructeur italien Tazzari à qui l’on doit déjà la petite Zero.

Deux niveaux de batterie au choix

Pour rappel, la Microlino est équipée d’un moteur de 15 kW/20 ch qui lui assure une vitesse maximale de 90 km/h en pointe pour un 0 à 50 km/h exécuté en 5 secondes. Grâce à ses deux batteries de 8 ou 14,4 kWh proposées au choix, la microvoiture électrique est dotée d’une autonomie de 120 ou 215 km. Des accumulateurs qui se chargent via une simple prise de courant et le temps de charge oscille entre 4 et 6 heures suivant la capacité de la batterie. « Après trois ans de développement, elle est prête », a déclaré M. Ouboter lors d’une course d’essai dans la ville de Zurich. Longue de 2,43 m et large de 1,5 m, la Microlino pèse moins d’une demi-tonne.

« L’espace dans le coffre permet d’accueillir facilement quatre caisses de bières ! » indique le constructeur. Un habitacle qui ne peut accueillir que deux adultes, assis côte à côte à l’avant, et libère un volume de chargement de 300 litres à l’arrière. Pré-réservée à quelque 4 600 exemplaires, la petite puce helvético-italienne annonce un ticket d’entrée de 12 000 euros. Le prix de l’exclusivité et de la nostalgie. Les premières livraisons sont attendues dès ce printemps.