Mercedes EQC : le crossover électrique dans sa carrosserie définitive

Publié le 23 janvier 2018 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

Premier modèle électrique d’une série de 10 lancés d’ici 2025, le Mercedes EQC a été aperçu habillé de sa carrosserie définitive

Premier modèle électrique d’une série de 10 lancés d’ici 2025, le Mercedes EQC a été aperçu habillé de sa carrosserie définitive

L’offensive annoncée par Mercedes sur le marché électrique devrait démarrer en 2019 avec le lancement du premier SUV « zéro émission » de la branche EQ. Baptisé EQC, son prototype vient d'être photographié pour la première fois dans sa carrosserie définitive.

La stratégie de Mercedes-Benz visant à lancer une large offensive sur le marché des véhicules électrifiés se concrétise. Elle sera notamment marquée par l’arrivée du premier SUV de la gamme EQ préfiguré par le concept Generation EQ dévoilé en 2016 au Mondial de l’Automobile de Paris. Basé sur la plateforme MEA (Modular Electric Architecture) du constructeur, l’EQC est équipé de deux moteurs électriques – un pour chaque essieu – pour une puissance totale d’un peu plus de 400 ch et un couple maximal de 700 Nm. Ce qui lui permet non seulement de bénéficier d’une traction intégrale, mais aussi d’avaler le 0 à 100 km/h en moins de cinq secondes. Alimentée par une batterie d’une capacité totale de plus de 70 kWh, l’autonomie du véhicule s’élève à 500 kilomètres sur la norme NEDC. Soit environ 400 km en conditions réelles d’utilisation.

Le SUV électrique Mercedes EQC se dévoile dans sa carrosserie définitive 

Carrosserie définitive

De nouveaux prototypes du EQC ont été surpris durant des tests hivernaux avant le lancement de la production attendu l'année prochaine. Si les précédents prototypes du SUV arboraient encore leur camouflage de GLC, les images publiées par nos confrères du site Autoevolution montrent la voiture dans sa carrosserie finale. Les images présentent notamment un Mercedes EQC très proche du concept de 2016 par sa taille et sa signature lumineuse. Bien qu’encore largement maquillé, on voit clairement ses fins projecteurs disposés aux extrémités d'une large calandre et sa ligne de toit fuyante. De par ses proportions, le crossover allemand semble plus long et plus large qu’un GLC, du fait d’une hauteur réduite. Avec ce modèle, la firme à l’étoile introduira au total dix véhicules électriques d'ici 2025.

Galerie de photos