Lohr i-Cristal : la navette autonome bientôt en test à Saclay, Rouen et Strasbourg

Publié le 25 septembre 2018 à 05h00 | La rédaction | 3 minutes

Autonome et électrique, la navette i-Cristal développée l’industriel alsacien Lohr Industrie entamera bientôt des tests à Saclay, Rouen et Strasbourg

Autonome et électrique, la navette i-Cristal développée l’industriel alsacien Lohr Industrie entamera bientôt des tests à Saclay, Rouen et Strasbourg

Le groupe industriel alsacien Lohr et l’opérateur de mobilités Transdev viennent de dévoiler l’i-Cristal, un nouveau véhicule autonome. Fabriquée dans l’usine Lohr de Duppigheim, dans le Bas-Rhin, cette navette se destinant au transport public et propose une autonomie de 100 km.

Basée sur le Cristal, l'i-Cristal bénéficie des technologies d'intelligence embarquée et de supervision développées par Transdev et déjà adoptées par des fabricants français de véhicules autonomes comme EasyMile ou Navya. Accessible aux personnes à mobilité réduite, la navette, selon ses concepteurs, est capable de circuler en totale autonomie jusqu’à 50 km/h.

Embarquant une batterie Lithium-Ion (capacité non dévoilée), le véhicule offre une autonomie de 100 km en conditions réelles d’exploitation et un temps de charge d’environ 1h30. Doté d’un moteur électrique suisse Brusa, un fournisseur de BMW, l’i-Cristal peut gravir des pentes de 20 %, mais aussi tourner dans un mouchoir de poche - 5,20 m de diamètre de braquage, 8 m en convoi. Avec son design parallélépipédique et compact, il peut véhiculer seize passagers debout.

Navette autonome Lohr i-Cristal

Pari sur les nouvelles mobilités

Passé tout près de la faillite en 2012 – année difficile où il a été obligé de céder Translohr, sa division de tramway sur pneu, à la société Alstom -, Lohr fait dorénavant le pari des nouvelles mobilités pour l’avenir. Une production annuelle de 200 à 220 unités de l’i-Cristal est ainsi d’ores et déjà envisagée d’ici deux à trois ans. « Le fait que Transdev ait accepté le véhicule tel qu’il avait été pensé nous a permis de gagner du temps », explique Marie-José Navarre, sa directrice générale adjointe. Le partenariat entre les deux entreprises doit se poursuivre sur les phases de présérie et de production en série.

Cristal : un véhicule électrique inédit présenté à la COP21 (+ vidéo)

Commercialisation pour 2020

L’i-Cristal était visible cette semaine dans la capitale allemande, au salon Innotrans de Berlin, qui a fermé ses portes le 21 septembre. Deux expérimentations doivent suivre au courant de l’hiver prochain, l’une à Saclay, dans l’Essonne, en site propre, et l’autre à Rouen sur voie ouverte à la circulation. Le premier sera réalisé au sein du Système de Transport Autonome de Transdev (ATS by Transdev) où elle sera intégrée au projet EVAPS (Eco-mobilité par Véhicules Autonomes Paris-Saclay).

Le second test débutera cet automne dans le cadre du projet Rouen Normandy Autonomous Lab. Une troisième expérimentation est également en cours de discussion. Demandée par la mairie de Strasbourg, celle-ci pourrait débuter dans la capitale alsacienne à compter du mois de novembre. La commercialisation de l’i-Cristal doit intervenir en 2020.