Tesla Model 3 : le casse-tête des livraisons aux États-Unis

Publié le 10 septembre 2018 à 15h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Avec près de 33 000 Model 3 livrées durant l’été, Tesla a dû réorganiser son processus de remises des clés

Avec près de 33 000 Model 3 livrées durant l’été, Tesla a dû réorganiser son processus de remises des clés

Véritable défi logistique, les livraisons de la familiale électrique a contraint Tesla à revoir son organisation. Mais face aux volumes croissants, les retards se multiplient, contraignant la firme californienne à innover dans le processus de remise des clés.


Véhicule électrique le plus populaire aux États-Unis avec 55 882 exemplaires mis à la route sur les 8 premiers mois de l’année, la Tesla Model 3 est aussi un cauchemar pour le constructeur en ce qui concerne la remise des clés à ses propriétaires. Et avec la montée en cadence des chaînes d’assemblage – 6 000 unités hebdomadaires attendues à court terme –, les retards et les couacs du service client se multiplient.

 

Sentiment de frustration

En témoigne la mésaventure de Matt Gribben qui a relaté son expérience à nos confrères canadiens du site Electrek. Un client américain qui a déposé un acompte de 1 000 dollars peu de temps après la présentation du modèle au printemps 2016 puis validé la configuration souhaitée en juin dernier avec le lancement de la version Performance. Le 20 août, Tesla lui signifie que son véhicule est sorti des lignes de production.

Deux jours plus tard, M. Gribben reçoit un second mail l’informant que le véhicule qui lui est destiné souffre d’un pack batterie défectueux et qu’une nouvelle Model 3 lui sera attribuée, sans plus de précisions. La veille de la nouvelle date de livraison fixée au 31 août, un représentant du constructeur le contacte pour reporter une nouvelle fois la remise des clés. Autant de rebondissements qui ont généré chez le client un sentiment de frustration.

Livraisons Tesla Model 3 

Livraisons sur stocks

Si la plupart des livraisons se déroulent sans encombre, cette expérience témoigne de la difficulté de Tesla quant à la gestion de la croissance du nombre de livraisons sur le seul continent nord-américain. Certains centres de livraison ont ainsi vu leurs volumes être multipliés par 3 ou par 4 au cours des dernières semaines, multipliant les risques de goulets d’étranglement, de couacs et de retards. Sur les mois de juillet et août, la firme de Palo Alto a ainsi livré plus de 33 000 Model 3, soit 18 000 de plus qu’au second trimestre.

États-Unis : en août, Tesla a-t-il vendu plus de Model 3 que de BMW ?

Pour accélérer le rythme des livraisons, l’entreprise a testé ce week-end un événement baptisé « Livraison immédiate » sur son centre de Fremont. Informés par mail, certains détenteurs de réservations ont pu acheter sur stock une dizaine de Model 3 dont la plupart disposaient d’une propulsion, configuration la moins onéreuse. Un test basé sur le principe « Premier arrivé, premier servi » qui devrait être généralisé à compter d’aujourd’hui lundi 10 septembre à l’ensemble du pays.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.