Lexus ES : les caméras rétroviseurs en option, mais seulement au Japon

Publié le 19 septembre 2018 à 23h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Quelques jours avant Audi, Lexus annonce l’arrivée au catalogue et en option de rétro-caméras, une première mondiale pour un modèle de série

Quelques jours avant Audi, Lexus annonce l’arrivée au catalogue et en option de rétro-caméras, une première mondiale pour un modèle de série

Longtemps réservés aux concepts, les rétroviseurs numériques seront disponibles dès le mois d’octobre sur la nouvelle génération de berline Lexus ES. Une technologie qui fera de la marque nippone le premier constructeur à proposer la rétro-caméra dans une voiture de série.

Audi s’est vanté au travers de nombreux teasers d’être le premier constructeur à installer des rétro-caméras sur un modèle de série, à savoir son SUV électrique e-tron dévoilé lundi à San Francisco. Mais après avoir repoussé à plusieurs reprises la présentation de son premier modèle « zéro émission », la firme allemande se fait gentiment griller la politesse par la branche premium du groupe Toyota.

En effet, après avoir dévoilé sa nouvelle ES au printemps, Lexus annonce aujourd’hui l’installation de cette technologie révolutionnaire sur sa berline qui sera dévoilée au Mondial de l’Automobile dans sa version européenne. Une technologie qui sera disponible sur le modèle en option dès le mois d’octobre, uniquement sur son marché domestique, du moins dans un premier temps.

Avantages nombreux

Sur la berline ES, les rétroviseurs caméras sont montés sur le pied du rétroviseur conventionnel et conservent le répétiteur de clignotant, d'où sa largeur quasi semblable au miroir. Selon la marque, de par leur taille, ils proposent plus d'aérodynamisme et réduisent les bruits de roulement. Offrant dans l'ensemble une meilleure rétrovision, ils montrent ce qui se passe des deux côtés de la voiture, mais aussi à l'arrière.

Les images sont restituées sur des écrans 5 pouces placés sur les angles entre les extrémités de la planche de bord et les montants de parebrise. Des images qui ne sont en rien affecté par la pluie, la buée, la neige, … Ils s'adaptent automatiquement, en sélectionnant l'angle de vue le plus utile en fonction des circonstances identifiées.

Ainsi, ils se focalisent par exemple sur ce qu’il se passe à l'arrière du véhicule lorsque le conducteur passe la marche arrière, ou proposent une vue latérale quand un clignotant est activé. Le conducteur peut également procéder à des réglages manuels en cas de besoin.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.