Crossover électrique : Land Rover aura son propre Jaguar I-Pace

Publié le 22 décembre 2017 à 11h00 | La rédaction | 2 minutes

Après son prototype Defender Electric, Land Rover travaille au développement d’un SUV électrique basé sur la plateforme du cousin Jaguar I-Pace

Après son prototype Defender Electric, Land Rover travaille au développement d’un SUV électrique basé sur la plateforme du cousin Jaguar I-Pace

Après avoir donné un avant-goût du potentiel d’un SUV électrique avec le Defender Electric, Land Rover s'apprête à développer son propre SUV électrique. Un modèle qui devrait dériver de son cousin Jaguar I-Pace et dont l’information a été confirmée par le designer en chef de la marque britannique. 

 

Une démarche inévitable pour le groupe

Si Jaguar prépare activement la présentation de la version de série de son SUV électrique I-Pace attendue pour le prochain salon de Genève, Land Rover de son côté va produire sa propre déclinaison du SUV « zéro émission ». Une information qui a été confirmée par l'entreprise britannique, par la voix de son chef du design, Gerry McGovern, lors d’une interview accordée à nos confrères australiens du site Drive. Selon lui, pour rentabiliser au mieux l’investissement consacré à l’I-Pace, cette démarche serait inévitable au sein du groupe Jaguar land Rover (JLR).

Pour le moment, M. McGovern n’a encore révélé aucun détail supplémentaire, mais on sait déjà que les aptitudes tout-terrain chères à la marque anglaise seront préservées. Rappelons que le constructeur avait déjà dévoilé en 2013 un concept de 4x4 électrique basé sur le Defender. Le prototype disposait d’un moteur électrique de 70 kW et 330 Nm de couple, alimenté par un accumulateur d’une capacité de 27 kWh offrant une autonomie de 80 km en conditions réelles d’utilisation.

Jaguar I-Pace 

Basé sur la même plateforme que le Jaguar I-Pace

Le prototype avait également démontré que l’électrification offrait de nombreux avantages pour un véhicule tout-terrain. Le faible poids des batteries et le couple instantané des moteurs électriques étaient d’excellents atouts lors de franchissements. De plus, l’absence de moteur thermique permettait de libérer beaucoup d’espace et donnait davantage de liberté côté design. « Voulez-vous utiliser cet espace pour tous les types d’équipements innovants ? Est-ce que vous mettez tout cet espace supplémentaire à l'intérieur ?

Cela change fondamentalement le volume et les proportions du véhicule, ce qui est d'une importance cruciale pour la conception », a confié M. McGovern. En tenant compte du fait que ce futur modèle reposera sur la plateforme du Jaguar I-Pace, on peut donc s’attendre à trouver une motorisation électrique développant une puissance d’environ 400 ch pour un 0 à 100 km/h exécuté en seulement 4 secondes. Le tout alimenté par une batterie d’une capacité de 90 kWh offrant jusqu’à 500 km d’autonomie.