Jaguar XJ : le vaisseau amiral pourrait passer à l'électrique dès 2019

Publié le 21 février 2018 à 21h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Moins d'un an après le lancement de son crossover électrique I-Pace, Jaguar pourrait mettre sur le marché une version  zéro émission  de son vaisseau amiral XJ

Moins d'un an après le lancement de son crossover électrique I-Pace, Jaguar pourrait mettre sur le marché une version " zéro émission " de son vaisseau amiral XJ

S’apprêtant à commercialiser son crossover électrique i-Pace après s’être engagé dans le championnat de monoplace électrique de Formule E en 2016, Jaguar proposera également une version « zéro émission » de son vaisseau amiral XJ dont la commercialisation est attendue pour 2019.

 

Propriété du constructeur indien Tata Motors, Jaguar s’est depuis quelques années beaucoup investi dans la motorisation électrique. Après son engagement dans le championnat électrique de Formule E en 2016, la marque au félin compte lancer sur le marché son SUV Jaguar i-Pace le mois prochain. « Le I-Pace est prêt pour la production et il a prouvé qu'il pouvait réaliser de longues distances sur une seule charge », commentait fin 2017 Ian Hoban, le directeur des véhicules de la gamme. Révélé sous la forme d'un concept-car en novembre 2016 à Los Angeles, le SUV devrait se présenter dans sa version définitive au prochain salon de Genève (du 8 au 18 mars). Pour rappel, il est animé par deux moteurs électriques offrant une puissance totale de 400 ch (700 Nm) alimentés par une batterie d’une capacité de 90 kWh.

 

Performances proches de la Tesla Model S

Mais Jaguar ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Selon nos confrères d’Autocar, la firme britannique s’apprête à lancer une nouvelle génération de sa berline de luxe Jaguar XJ. Relancé en 2009, le véhicule a depuis bénéficié de plusieurs restylages stylistiques, après un demi-siècle d’existence. Si depuis 1968, la XJ était animée par des moteurs thermiques – la plupart des clients européens optent pour le V6 Diesel –, elle devrait bénéficier d’une chaîne de traction entièrement électrique. Une version qui, selon le média britannique, sera révélée à la fin de l’année pour une commercialisation courant 2019. Elle sera alors présentée comme une alternative « zéro émission » aux BMW Série 7 et Mercedes Classe S. Le constructeur espère ainsi placer son modèle comme l’une des principales rivales de la Tesla Model S sur le segment des berlines « premium » et pourrait délivrer des performances similaires à celle-ci.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.