Batteries en Allemagne, plaques vertes au Royaume-Uni, BMW aux États-Unis : l’essentiel de l’actu de ce mercredi

Publié le 12 septembre 2018 à 19h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Du lundi au vendredi à 19h, offrez-vous un condensé des meilleures actualités liées aux véhicules électriques et hybrides. Aujourd’hui mercredi 12 septembre, le gouvernement allemand va investir 1 milliard d’euros dans la fabrication de cellules pour batteries, les plaques d’immatriculation vertes pourraient bientôt faire leur apparition au Royaume-Uni, BMW annonce la fin du diesel aux États-Unis.

 

Plaques vertes : les plaques d’immatriculation distinctes équipent déjà les véhicules électriques en Norvège, au Canada, en Californie ou encore en Chine. Destinées à sensibiliser les automobilistes aux modèles à très faibles émissions polluantes et à doper leurs ventes, ces plaques pourraient prochainement faire leur apparition au Royaume-Uni. Une idée que la France pourrait adopter, en complément de la vignette CRIT’Air. Source : BreezCar

 

CO2 automobile : lundi, la commission de l'environnement du Parlement européen a approuvé un projet de réglementation prévoyant une réduction de 20% des émissions de CO2 des voitures et des fourgonnettes d'ici 2020 et de 45 % d'ici 2030, une feuille de route plus ambitieuse que le projet initial de la Commission européenne qui prônait une réduction de seulement 15 % et 30 %. Source : Le Figaro

 

Batteries en Allemagne : outre-Rhin, le gouvernement annonce son intention d’investir dans les cellules de batteries pour véhicules électriques. Objectif : combler le dangereux vide laissé par le secteur privé, qui renâcle à consacrer plus de moyens envers un secteur jugé peu rentable et risqué. Source : BreezCar

 

SAIC-GM et CATL : la coentreprise de General Motor en Chine, SAIC-GM, a conclu un accord de coopération avec le géant chinois des batteries CATL. Un accord qui vise à intensifier la R & D dans le cadre de la prochaine technologie de batterie de GM pour les véhicules à énergie nouvelle en Chine. Source : Electrive

 

Aston Martin : premier véhicule électrique de la firme de Gaydon, la Rapide E sera produite en série limitée : 155 exemplaires seront assemblés l’an prochain, et pas un de plus. Au programme : une batterie de 65 kWh, une autonomie WLTP de 320 km et la promesse de faire un tour complet du Nürburgring sans enclencher le mode sécurité. Autant de caractéristiques pour le moins décevantes. Source : BreezCar

 

BMW : le constructeur allemand a confirmé aux journalistes de Motor Authority que l’ensemble de ses motorisations diesel sera retirée du catalogue début 2019, la société se concentrant sur les véhicules électriques et hybrides rechargeables. Source : Hybrid Cars

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.