Lucid Motors : 1 milliard de dollars pour le constructeur de véhicules électriques

Publié le 20 septembre 2018 à 15h00 | La rédaction | 3 minutes

Futur challenger de Tesla, le constructeur américain bénéficie d’un investissement d’un montant d’un milliard de dollars financé par le fonds souverain d’Arabie saoudite

Futur challenger de Tesla, le constructeur américain bénéficie d’un investissement d’un montant d’un milliard de dollars financé par le fonds souverain d’Arabie saoudite

Après avoir racheté 5 % de Tesla, le fonds souverain de l’Arabie Saoudite va investir 1 milliard de dollars dans le constructeur américain Lucid Motors.

 

Le fonds souverain saoudien Public Investissement Fund (PIF) a annoncé hier un investissement d'un milliard de dollars au capital du jeune constructeur automobile américain Lucid Motors. « En investissant dans le marché en pleine expansion des véhicules électriques, PIF s'expose à des opportunités de croissance à long terme, soutient l'innovation et le développement technologique, et stimule la diversification des revenus et des secteurs pour le Royaume d'Arabie Saoudite », a déclaré un porte-parole du PIF.

Pour la start-up américaine, cette transaction représente une étape cruciale pour son futur en lui fournissant le financement nécessaire pour le lancement de la version de série de son premier véhicule électrique, la Lucid Air, une berline haut de gamme, en 2020.

 

60 000 dollars pour la Lucid Air

Les nouveaux fonds seront utilisés pour finaliser le développement technique et les essais de la Lucid Air et construire l’usine du fabricant, qui doit donc encore sortir de terre, et qui sera située à Casa Grande, en Arizona, ont précisé les responsables de Lucid. Une partie de l’argent servira également pour la mise en production et le déploiement des stratégies de commercialisation du groupe, qui ne devrait pas se limiter aux seuls Etats-Unis.

 « La convergence des nouvelles technologies est en train de remodeler l'automobile », a déclaré Peter Rawlinson, ancien ingénieur en chef du programme Tesla Model S et qui occupe maintenant le poste de directeur technique de Lucid. Une convergence qui n’est toutefois pas pleinement exploitée selon lui. « Chez Lucid, nous démontrerons tout le potentiel du véhicule électrique connecté afin de faire avancer l'industrie », a-t-il ainsi confié. L'an dernier, le constructeur américain a annoncé un prix de base agressif de 60 000 dollars pour sa berline de luxe.

Au royaume de l’électrique, Lucid Motors fait mieux que Tesla 

Le fonds a préféré Lucid à Tesla

Le PIF s'est engagé à investir 95 milliards de dollars au cours des deux dernières années dans de nombreuses entreprises, allant de la société de tourisme spatial Virgin Galactic aux entreprises technologiques comme Tesla. Le mois de dernier, le PDG de la firme de Palo Alto, Elon Musk, a d’ailleurs annoncé que ce fonds avait acheté près de 5 % de son entreprise.

La firme de Palo Alto qui devra faire face à une concurrence beaucoup plus féroce dans les années qui viennent, non seulement pour s’attirer la faveur des acheteurs, mais également celle des capitaux. Le chèque d'un milliard de dollars reçu par Lucid est un signe avant-coureur de ce qui sera sans doute demain sa réalité.

« La stratégie d'investissement international de PIF vise à renforcer sa performance en tant que contributeur actif dans l'économie internationale, investisseur dans les industries du futur et partenaire de choix pour les opportunités d'investissement international. Notre investissement dans Lucid est un bon exemple de ces objectifs », a affirmé le porte-parole du fonds saoudien.