Europe : les premières bornes de recharge ultra-rapide sont installées

Publié le 21 décembre 2017 à 17h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Les premières bornes de recharge ultra-rapide sont sorties de terre en Allemagne et au Danemark

Les premières bornes de recharge ultra-rapide sont sorties de terre en Allemagne et au Danemark

Annoncée il y a seulement quelques mois, l’infrastructure de recharge ultra-rapide pour véhicules électriques est en cours de déploiement en Europe. En attendant les premiers modèles compatibles dont les batteries pourront faire le plein d’énergie en une dizaine de minutes, constructeurs et opérateurs s’activent pour installer les premières unités.

 

Premières bornes en Allemagne et au Danemark

Rouler sur autoroute en mode « zéro émission », s’arrêter le temps d’une pause sur une station-service, faire le plein d’énergie et récupérer 300 à 400 km d’autonomie avant de reprendre la route : une configuration idéale pour la plupart des conducteurs de véhicules électriques qui réalisent des parcours interurbains ou de longs trajets. Et qui deviendra bientôt réalité via les différents projets cofinancés par l’Union européenne. En attendant les onéreux premiers modèles compatibles – à l’image des futurs Audi e-tron Quattro et Porsche Mission E – et que la technologie soit adoptée par des véhicules plus accessibles, les premières bornes de recharge ultra-rapide sortent de terre en Allemagne et au Danemark.

Bornes de recharge ultra-rapide 

25 stations dans le cadre du projet Ultra-E …

Outre-Rhin, la première station est opérationnelle depuis quelques heures sur une aire de l’autoroute A3, sur la commune de Kleinostheim en Bavière. Quatre bornes embarquant la technologie de la PME bordelaise EVTRONIC ont été installées et délivrent d’ores-et-déjà jusqu’à 175 kW de puissance en crête. A compter du printemps 2018, une mise à jour de l’infrastructure fera grimper la puissance à 350 kW. Une installation supervisée par les opérateurs néerlandais Allego et autrichien Smatrics dans le cadre du projet européen Ultra-E qui vise à créer un corridor électrique des Pays-Bas à l’Autriche, en passant par la Belgique et l’Allemagne. Pour accueillir des véhicules de toutes marques, les stations accueilleront une cinquième borne de recharge rapide multistandard limitée à 50 kW.

 

… et 200 pour le consortium IONITY

Si le projet Ultra-E concerne le déploiement de 25 stations au standard CCS dont 4 en Autriche – Vienne, Salzbourg, Linz et Graz –, celui porté par le consortium IONITY vise les 400 stations en Europe dont la première sera très prochainement opérationnelle au Danemark, sur l’aire d’Aabenraa (autoroute E45). Les quatre bornes de recharge qui y ont été installées s’adapteront à la puissance demandée par le véhicule (50, 80 ou 150 kW) et pourront délivrer jusqu’à 350 kW à terme. Enfin, un autre corridor européen dont le déploiement sera assuré par l’énergéticien allemand E.ON et l’opérateur danois Clever concernera 180 bornes de recharge ultra-rapide de la Norvège à l’Italie, en passant par l’Allemagne, les Pays-Bas et la France.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.