Hyundai Kona Electric : 20 000 commandes en Norvège !

Publié le 04 juin 2018 à 09h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

La version électrique du Kona a été réservée à plus de 20 000 exemplaires en Norvège, contraignant Hyundai à fermer le carnet de commandes

La version électrique du Kona a été réservée à plus de 20 000 exemplaires en Norvège, contraignant Hyundai à fermer le carnet de commandes

Le premier crossover électrique du sud-coréen a fait l’objet d’une forte demande en Norvège, premier marché pour ce type de motorisation en Europe. Au total, plus de 20 000 réservations ont été passées, contraignant Hyundai à y fermer son carnet de commandes jusqu’à fin 2018.


Premier SUV électrique de la firme de Séoul mais aussi premier modèle sur le segment à être commercialisé à un tarif attractif, le Hyundai Kona Electric est disponible à la commande depuis plusieurs semaines en Norvège. Un pays qui, par sa fiscalité extrêmement attractive et ses nombreux avantages à l’usage, accueille en primeur la plupart des lancements de véhicules à motorisations alternatives.

 

A partir de 34 200 euros H.T.

Commercialisé exclusivement dans sa version la plus puissante et la plus autonome (150 kW / 204 ch, 64 kWh), le véhicule a fait l’objet de quelque 20 000 réservations. Un raz-de-marée qui a contraint la filiale à fermer le carnet de commandes dans le pays jusqu’à la fin de l’année, alors que les pré-réservations devaient rester ouvertes jusqu’au 17 juin.

Les raisons de ce succès résident dans une offre inédite sur un segment dominé par les marques premiums – dont le Model X de Tesla –, un tarif très attractif compris entre 325 900 et 345 000 couronnes (soit 34 200 à 36 200 euros), une exonération de TVA et une autonomie maximale de 470 km selon le nouveau cycle d’homologation WLTP proche de la réalité.

 

Version d’accès pour la France

Disponible dans le reste de l’Europe à compter de cet été, le Kona devrait bénéficier en France d’une seconde déclinaison animée par un moteur électrique de 99 kW / 135 ch et dotée d’une batterie développant une capacité de 39,4 kWh offrant une autonomie de 300 km (WLTP). Traction, le véhicule pourra faire le plein d’énergie sur une borne de recharge domestique ou publique de 7 kW ou une station rapide 100 kW au standard CCS.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.