Honda Everus : dédiée à l’électrique, sa marque renaît en Chine

Publié le 25 avril 2018 à 17h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Au salon de Pékin, Honda présente son premier concept électrique sous la marque Everus EV

Au salon de Pékin, Honda présente son premier concept électrique sous la marque Everus EV

CONCEPT – Dernier constructeur étranger à lancer un véhicule électrique en Chine, Honda s’est associé à son partenaire local GAC pour relancer la marque Everus. Rebaptisée Everus EV, cette dernière accueille un premier concept au salon de Pékin. Premiers éléments recueillis au China Auto Show.


Créée en 2012, la marque Everus délaisse les motorisations thermiques pour se concentrer sur l’électrique. A cette occasion, le constructeur de Tochigi et son partenaire chinois GAC présentent en cette édition 2018 du salon de Pékin le premier concept « zéro émission » développé de leur coentreprise. Sur le premier marché mondial en matière de ventes de véhicules à « énergies nouvelles » et dont les immatriculations globales portent pour près de la moitié sur des carrosseries surélevées, Honda a opté pour un SUV.

 

Un modèle réservé à la Chine

Si aucun détail technique n’a filtré, l’étude dévoilée au China Auto Show repose a priori sur le Vezel, plus connu sous l’appellation HR-V en Europe. Optiques à la signature lumineuse spécifique, nouveau logo ou encore touches bleutées disséminées sur l’ensemble de la carrosserie : proche de la série, le concept se différencie peu du HR-V à motorisation thermique en reprenant l’essentiel de ses attributs stylistiques. Concernant l’autonomie, le temps de charge ou la puissance, il faudra repasser dans quelques mois.

 

Une citadine électrique pour l’Europe

Exclusivement commercialisé en fin d’année dans l’ex Empire du Milieu, le modèle sera destiné au marché des véhicules particuliers mais aussi à celui de l’autopartage, notamment au travers de la plateforme Reachda, entreprise dans laquelle le constructeur nippon a récemment investi. En Europe, son premier véhicule électrique sera lancé l’an prochain sous la forme d’une citadine au look néo-rétro. D’ici 2025, l’entreprise ambitionne de lancer 20 nouveaux modèles « alternatifs » dans le monde et s’attend à ce que ces derniers représentent deux tiers de ses ventes à l’horizon 2030.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.