Greenspot : la station-service électrique rêve d’un destin national

Publié le 28 mai 2018 à 15h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Après avoir inauguré en 2016 sa station pilote, Greenspot vient de lever 1 million d’euros pour accélérer son développement

Après avoir inauguré en 2016 sa station pilote, Greenspot vient de lever 1 million d’euros pour accélérer son développement

Ouverte fin 2016 sur le parking d’un supermarché de l’agglomération bordelaise, l’innovante station dont les services ciblent notamment les véhicules électriques s’apprête à étendre son réseau. L’exploitant vient de lever 1 million d’euros.


Nissan a été le premier à se soucier de la charge de ses clients et du reste de la communauté des utilisateurs de véhicules électriques sur les parkings des grands magasins. En multipliant les partenariats avec les enseignes de la distribution (Auchan, Cora, Ikea, …), le constructeur dont la compacte LEAF s’est écoulée à plus de 300 000 exemplaires dans le monde a déployé quelque 300 bornes rapides dans l’Hexagone.

Recharge, location et lavage

Souhaitant offrir davantage de services aux propriétaires de modèles électriques et hybrides rechargeables, la société girondine Eversoft inaugurait en novembre 2016 sa première station Greenspot. Installée sur le parking du supermarché Carrefour Market de Caudéran (Bordeaux Métropole), cette innovante station pilote offre une borne de recharge rapide universelle (facturée 6 euros les 25 minutes), un lavage sans eau ou encore un service de location vélos à assistance électrique.

 

Jusqu’à 100 charges par mois

Interrogé par le quotidien 20 Minutes, l’un des associés affirme qu’« en moyenne par mois, on a comptabilisé 60 à 100 charges dans la station. Ce qui est conforme à nos attentes ». Et Jean-François Belhomme de préciser que la « législation sur ce secteur existe par le biais de la loi ALUR et elle demande aux enseignes qui accueillent du public et qui créent de nouvelles installations de prévoir de tirer des câbles sur leurs parkings ». Une réglementation qui pourrait faciliter le déploiement des bornes de recharge dont l’entreprise est propriétaire.

Station de charge rapide Greenspot 

Diversification et investissement

Un marché qui a permis aux fondateurs de réaliser une levée de fonds d’un montant d’un million d’euros auprès d’investisseurs régionaux. De l’argent frais qui servira notamment à recruter 5 salariés et à déployer le concept auprès d’autres magasins dès cette année, prioritairement en région Nouvelle Aquitaine. Pragmatique, les dirigeants d’Eversoft compte également déployer des bornes auprès des cinémas et à proximité des habitats collectifs pour diversifier leurs sources de revenus.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.