Electrique et hybride : la gamme BMW i appelée à disparaître

Publié le 18 janvier 2018 à 09h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Pour accueillir les 12 nouveaux modèles électriques attendus d’ici 2025, le constructeur allemand renoncerait à maintenir sa gamme BMW i

Pour accueillir les 12 nouveaux modèles électriques attendus d’ici 2025, le constructeur allemand renoncerait à maintenir sa gamme BMW i

La citadine électrique BMW i3 et la supercar hybride rechargeable BMW i8 devraient à terme disparaître du catalogue. Le constructeur se concentrerait uniquement sur l’électrification de modèles existants.

Voici une information qui, de prime abord, est aussi stupéfiante qu’incompréhensible. Le constructeur munichois devrait faire disparaître à terme sa gamme BMW i dédiée à la mobilité électrique pour se concentrer sur l’électrification du reste de sa gamme conventionnelle. Dévoilée par nos confrères britanniques du site Autocar, cette actualité coïncide avec le renouvellement de sa citadine i3, de sa supercar i8 et la présentation à Los Angeles puis à Detroit de la variante roadster de cette dernière.

Gamme BMW i en sursis

Tandis que les concurrents Audi et Mercedes ont opté pour l’électrification de modèles existants – à l’image de la compacte A3 e-tron Sportback ou du monospace compact Classe B ED –, le champion allemand des véhicules électriques et hybrides rechargeables premiums a été le premier à lancer une gamme destinée à adresser une demande spécifique sur une période donnée. Depuis, la croissance des ventes sur ce marché a rendu presque accessoire son maintien dans les prochaines années.

 

Intégrés dans la gamme conventionnelle

Si la BMW i3 devrait vraisemblablement ne pas être reconduite lors de la prochaine génération de véhicule électrique, le sort de l’i8 n’est pas encore scellé. La supercar pourrait toutefois connaître un destin à la M1 et n’a donc pas vocation à rester indéfiniment au catalogue. Objectif de cette nouvelle stratégie : intégrer les véhicules à faibles émissions polluantes dans la gamme conventionnelle au moment où la firme à l’hélice s’apprêter une ambitieuse offensive « zéro émission » destinée à réduire ses émissions moyennes de CO2.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.