Faraday Future : en route vers la production de son SUV électrique

Publié le 12 septembre 2018 à 11h00 | La rédaction | 2 minutes

Premier modèle du jeune constructeur sino-américain, le SUV électrique baptisé FF91 sera livré à ses clients début 2019

Premier modèle du jeune constructeur sino-américain, le SUV électrique baptisé FF91 sera livré à ses clients début 2019

Après avoir traversé d’importantes difficultés financières, la start-up sino-américaine Faraday Future revient dans la course à la construction de véhicules électriques. Installée dans sa nouvelle usine à Hanford en Californie depuis quelques mois, Faraday Future a finalisé l’assemblage du prototype de pré-production de son premier véhicule : le SUV FF91.

Le constructeur de véhicules électriques Faraday Future a échappé de peu à la faillite tout en affrontant une importante vague de démissions de ses cadres dirigeants. Pour cause, le groupe chinois LeEco ne parvenait plus à financer la construction de sa super-usine dans l’État du Nevada (États-Unis). Ce n’est qu’au début de cette année que la marque est parvenue à sortir la tête hors de l’eau. Ceci grâce à une nouvelle levée de fonds s’élevant à 2 milliards de dollars, dont 550 millions versés dans le compte de la société par un investisseur inconnu.

Faraday Future : un investissement pour remettre le navire à flot

Installé depuis mars dernier dans sa nouvelle usine à Hanford, en Californie, Faraday Future termine aujourd’hui l’assemblage du premier exemplaire de pré-production de son SUV électrique. Un exemplaire qui servira de référence pour la production en série de son premier modèle baptisé FF91.

SUV électrique Faraday Future FF91

Un bolide électrique de 1 050 chevaux

Pour rappel, il s’agit d’un luxueux crossover 5 portes et ultraconnecté dévoilé pour la première fois lors du CES 2017. Un véhicule délivrant une puissance cumulée de 1 050 ch et 1 800 Nm de couple envoyé aux 4 roues grâce à ses 4 moteurs électriques. Toute cette cavalerie lui permet d’atteindre les 100 km/h en seulement 2,39 secondes. Alimentée avec une batterie Lithium-Ion de 130 kWh, l’autonomie atteint 480 km en conditions réelles, soit de quoi rivaliser avec le Tesla Model X, le Jaguar I-Pace, le Mercedes EQC ou encore l’Audi e-tron quattro.

Sa production en série est prévue pour la fin de cette année. Les premiers exemplaires devraient être disponibles dès le début de l’année 2019 malgré un prix restant encore inconnu. Un tarif qui devrait se situer entre 150 000 et 200 000 dollars. Le FF91 doit cependant encore passer par plusieurs tests d’homologation avant de pouvoir entrer sur le marché.

Galerie de photos