Pour le marché nord-américain, EVBox invente la borne de recharge idéale

Publié le 12 janvier 2018 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Présent au CES de Las Vegas, EVBox y a dévoilé une borne de recharge dédiée au marché nord-américain

Présent au CES de Las Vegas, EVBox y a dévoilé une borne de recharge dédiée au marché nord-américain

Racheté par le français Engie, le spécialiste des solutions de charge pour véhicules électriques présente au CES une borne de recharge spécialement destinée au marché nord-américain. Design, coût, modularité et accessibilité : le produit a été conçu pour satisfaire les besoins locaux. Commercialisation attendue début 2019.

Etude de marché en Californie

Qu’attendent les clients et exploitants américains ou encore canadiens d’une borne de recharge pour modèles électriques ou hybrides rechargeables ? Pour répondre très précisément à cette question et concevoir le produit le plus adapté à ce marché, le spécialiste néerlandais des solutions matérielles et logicielles de charge a fait appel à l’écosystème californien de la mobilité électrique. Rachetée en mars 2017 par l’énergéticien français Engie en quête de diversification, l’entreprise a rassemblé conducteurs de véhicules électriques, exploitants de parkings publics, installateurs électriciens ou encore gestionnaires immobiliers.

Besoins spécifiques aux Etats-Unis

Facilement identifiables grâce à son cercle lumineux à LED entourant la prise de charge, les caractéristiques des solutions développées par le néerlandais pour le marché nord-américain évolueront pour s’adapter aux besoins. A l’issue de l’étude de marché, EVBox a ainsi constaté que la demande se concentrait sur une plus grande taille du coffret, une caractéristique destinée à être facilement identifiable. Contrairement à l’Europe où les infrastructures sont majoritairement déployées par des collectivités, les opérateurs privés sont nombreux aux Etats-Unis à installer une solution de charge pour leurs clients.

 

Retour sur investissement

Objectifs : doper l’attractivité d’un centre commercial ou d’un parking mais aussi assurer à terme un retour sur investissement. Une logique très éloignée de celle des clients du Vieux Continent qui, dans leur très grande majorité, font l’acquisition d’une borne de recharge électrique pour des raisons liées au supposé bénéfice environnemental. Capable de recharger simultanément jusqu’à 4 véhicules (puissance maximale de 7,4 kW) grâce aux 4 câbles attachés sur le haut de l’imposant coffret, la borne est dotée d’un écran tactile et d’un système de paiement sans contact par smartphone (technologie NFC). Commercialisation attendue début 2019 à un tarif attractif mais non communiqué au CES de Las Vegas.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.