En 2025, un bus sur deux en circulation sur la planète sera électrique

Publié le 14 février 2018 à 09h00 | La rédaction | 3 minutes

Leader sur le segment des bus électriques, le chinois BYD est déjà présent dans plus de 200 pays

Leader sur le segment des bus électriques, le chinois BYD est déjà présent dans plus de 200 pays

Le nombre d’autobus électriques triplera d'ici à 2025, selon une nouvelle prévision de Bloomberg New Energy Finance. Et le marché chinois devrait absorber la majorité de la nouvelle production.

 

Près de la moitié des autobus municipaux circulant sur les routes du monde entier seront électriques d'ici sept ans, selon un rapport récemment publié par Bloomberg New Energy Finance (BNEF). La Chine, premier marché automobile de la planète, devrait dominer ce segment, notamment grâce à son programme de réduction de grande ampleur de la pollution urbaine, mais aussi et surtout grâce au soutien que le gouvernement apporte à ses fabricants nationaux. « La Chine sera en tête de ce marché, en raison d'un fort soutien interne et d'objectifs ambitieux au niveau de la ville », prédit ainsi Aleksandra O'Donovan, analyste pour BNEF et auteur de l'étude.

 

Coût total de possession compétitif

Les bus électriques à batterie restent plus chers à l'achat comparés à ceux alimentés au diesel ou au gaz naturel comprimé, mais le rapport constate que les premiers peuvent déjà offrir un coût total de possession inférieur si l'on tient compte des frais de carburant et d'entretien. Selon l'étude, la baisse prévue du prix des batteries rendra les coûts initiaux de certains modèles électriques compétitifs par rapport à leurs équivalents diesel d'ici à 2026.

Les flottes municipales constituent un élément clé du transport urbain, et le fait qu'elles desservent des itinéraires réguliers et fixes les rend particulièrement idéales pour l'électrification. Partout dans le monde, les villes voient ainsi de plus en plus les autobus « zéro émission » comme un moyen de réduire la pollution atmosphérique locale, et de nombreuses municipalités à l’instar de Paris et d’Amsterdam se sont fixé pour objectif de passer à des autobus à batteries rechargeables dans les années à venir.

 

1,2 million d’autobus électriques en 2025

Dans le détail, le nombre total d'autobus électriques en service dans le monde devrait passer de 386 000 d’unités, chiffre actuel, à environ 1,2 million en 2025, soit environ 47 % du parc mondial, selon le rapport de BNEF. Pour rappel, le constructeur BYD – grand spécialiste des bus « zéro émission » – a vendu environ 128 000 véhicules à énergie nouvelle (NEV) l’an passé en Chine, une catégorie qui comprend les véhicules électriques et hybrides, contre environ 100 000 en 2016. Parmi eux, des autobus qui sont maintenant exploités dans plus de 200 villes à travers le monde.

Pour ce qui est de l’Hexagone, la RATP a lancé récemment le plus important appel d’offres européen dans le domaine de la mobilité électrique. Le transporteur parisien et sa tutelle Ile-de-France Mobilités (ex STIF) ont en effet rendu public une consultation internationale relative à l’achat d’une flotte de 1 000 autobus à motorisation 100 % électrique, dont 250 en commande ferme, dans les deux prochaines années.