Volkswagen e-Golf : doublement de la production en mars

Publié le 12 janvier 2018 à 13h00 | La rédaction | 2 minutes

Contrairement à la variante hybride rechargeable GTE qui est confrontée à des goulets d’étranglement, la Golf électrique voit sa production doubler

Contrairement à la variante hybride rechargeable GTE qui est confrontée à des goulets d’étranglement, la Golf électrique voit sa production doubler

En raison de la forte demande pour la nouvelle e-Golf assemblée dans la « manufacture en verre » située à Dresde, la voiture électrique de Volkswagen verra sa production doubler cette année. La cadence de production passera ainsi progressivement de 35 à 70 véhicules par jour à compter de mars 2018.

Un franc succès en Norvège

Si en France, la Volkswagen Golf électrique ne connaît pas autant de succès que ses versions thermiques, elle est beaucoup plus populaire dans certains pays scandinaves. A commencer par la Norvège dont le marché absorbe à lui seul les trois quarts des e-Golf vendus sur le Vieux Continent. Pour réduire les délais de livraison, le constructeur allemand annonce qu’il va doubler la production de son e-Golf à compter de mars 2018. "Afin de répondre à la demande croissante pour l'e-Golf, la capacité de production de la Transparent Factory doit être augmentée. À partir de mars 2018, la production passera progressivement de 35 à 70 véhicules par jour", lit-on en effet dans un récent communiqué de presse. Soit une capacité totale de 2 100 véhicules mensuels. Un regain d’activité qui fait sans nul doute suite à la récente mise à jour apportée au véhicule.

Volkswagen e-Golf 

Restylage esthétique technique

Lancée en 2014, le second modèle « zéro émission » du groupe a bénéficié à l’automne d’un restylage discret esthétiquement, mais plus important au niveau technique afin d’améliorer ses prestations. Ainsi, si à l’origine la compacte disposait d’un moteur de 115 ch alimentée par une batterie de 24,2 kWh offrant une autonomie théorique de 190 km (NEDC) pour un prix de 38 190 euros, son moteur a gagné en puissance et offre désormais 136 chevaux. L’autonomie a également progressé de 190 km à 300 km grâce à l'installation d’une pile de plus grande capacité (35,8 kWh). Une cavalerie qui lui permet de réaliser le 0 à 100 km/h en 9,6 secondes pour une vitesse maximale de 150 km/h. Côté tarifs, dans l’Hexagone l’e-Golf coûte désormais plus cher avec un ticket d’entrée de 39 560 euros hors bonus.

 

AUTONOMIE : évaluée par le cycle d’homologation européen NEDC très favorables aux véhicules rechargeables, l’autonomie de 300 km annoncée par la nouvelle e-Golf fond d’environ 30 % en conditions réelles d’utilisation.

Galerie de photos