Bornes de recharge : le nordiste DBT à la conquête de la Chine

Publié le 25 juin 2018 à 11h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

En signant un accord de coopération avec BRS China, DBT se lance sur le marché chinois de la charge pour véhicules électriques

En signant un accord de coopération avec BRS China, DBT se lance sur le marché chinois de la charge pour véhicules électriques

Le leader européen des bornes de recharge rapide pour véhicules électriques vient de signer un accord de partenariat avec l’entreprise BRS China. Objectifs pour la PME DBT basée dans le Nord : distribuer dans l’ex Empire du Milieu ses chargeurs rapides mais aussi réduire ses coûts de production.


Zhongshan BRS Electric Vehicles Charging Technology co : un nom à rallonge qui, pour les non-initiés, renvoie à la multitude de coentreprises créées en Chine sur le marché à très forte croissance des infrastructures de charge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables.

En réalité, derrière cette appellation se cache la TPE Borne Recharge Service (BRS) qui, après avoir développé son activité sur le marché de niche de la recharge en copropriété, a très tôt décidé d’exporter son savoir-faire dans l’ex Empire du Milieu, bien avant que Pékin n’évoque publiquement son intention de mettre en place des quotas de ventes.

 

Distribution exclusive

Leader sur le marché européen de la charge rapide – notamment grâce au partenariat noué avec Nissan –, la PME DBT s’est tournée vers ce petit poucet de la charge électrique qui, depuis près de deux ans, cible également le marché des maisons individuelles et des entreprises. En signant la semaine passée à Annecy lors de l’International CleanTech Week un accord de coopération sur 3 ans renouvelables, le premier compte s’appuyer sur le second quant à la distribution exclusive de ses bornes rapides délivrant une puissance de 50, 100 et 150 kW. D’ici la fin 2019, la coentreprise BRS China s’est engagée à faire l’acquisition de 250 chargeurs de ce type.

Bornes de recharge rapide électrique 

Quotas et premier marché mondial

Mais l’entreprise basée à Brébières (Nord) et dirigée par Hervé Borgholtz souhaite également bénéficier de l’expertise de son nouveau partenaire en matière de production d’équipements de charge en Chine. Pour réduire ses coûts et gagner en compétitivité, DBT compte y fabriquer à terme ses bornes normales (3 et 7 kW) et accélérées (11 et 22 kW). Des équipements qui seront par la suite exportés en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Une décision stratégique sur le premier marché mondial du véhicule électrique et sur lequel les premiers quotas de vente de véhicules à motorisations « alternatives » seront mis en œuvre au 1er janvier 2019.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.