Skoda Vision RS : le concept qui précise l’hybride rechargeable de Volkswagen

Publié le 27 septembre 2018 à 15h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Préfiguration de la future Rapid Spaceback, le concept Skoda RS Vision offre aussi un aperçu de la chaîne de traction essence-électrique remaniée par le groupe Volkswagen

Préfiguration de la future Rapid Spaceback, le concept Skoda RS Vision offre aussi un aperçu de la chaîne de traction essence-électrique remaniée par le groupe Volkswagen

CONCEPT - Tandis que le premier modèle hybride rechargeable du constructeur tchèque sera commercialisé l’an prochain, Skoda présentera au Mondial de l’Automobile de Paris un concept préfigurant la future Rapid Sportback mais aussi les spécifications de la chaîne de traction essence-électrique remaniée par le groupe Volkswagen.


L’histoire entre Skoda et les motorisations électrifiées n’est pas nouvelle. En 2014, la firme de Mlada Boleslav dévoilait sur le salon de Genève un concept de berline sportive baptisée Vision C et animée par une chaîne de traction hybride rechargeable. Deux ans plus tard, sur ce même salon, le constructeur y présentait une seconde étude baptisée VisionS.

Préfiguration du Kodiaq, le SUV héritait lui aussi d’une motorisation à batterie rechargeable. L’année suivante à Shanghai, la filiale du groupe Volkswagen dévoilait le concept électrique Vision E, un clone du crossover VW I.D. CROZZ.

Nouveau bloc essence 1,5 l

A moins d’une semaine des journées presse du salon de Paris (du 4 au 14 octobre), Skoda annonce un énième concept à motorisation alternative. Préfiguration de la future Rapid Spaceback, la Vision RS offre également un aperçu de la « nouvelle » chaîne de traction hybride essence-électrique à batterie rechargeable du groupe inaugurée en 2013 par l’Audi e-tron Sportback puis en 2014 par sa cousine Volkswagen Golf GTE.

Le bloc 1,4 l TSi de 150 ch a été remplacé par un moteur 1,5 l de 148 ch et la machine électrique développe 101 ch (104 ch précédemment). L’ensemble développe une puissance cumulée de 242 ch (204 ch sur la GTE) et est alimenté par une batterie Lithium-Ion de 13 kWh offrant une autonomie de 70 km selon l’ancien cycle NEDC.

Skoda : l’hybride rechargeable en 2019, l’électrique en 2020 

Chargeur embarqué de 7 kW

Au rayon des émissions, Skoda annonce 33 g de CO2 / km selon la même norme archaïque, soit vraisemblablement 45 à 50 g / km selon le nouveau cycle WLTP. Autre information intéressante : tandis que la technologie de première génération embarquait une batterie de 8,8 kWh dont le temps de charge sur une borne 3 kW est équivalent à 2h30, cette nouvelle mouture revendique le même temps de charge pour 4,2 kWh supplémentaire. Une caractéristique qui indique la présence d’un nouveau chargeur embarqué 7 kW (contre 3 kW précédemment).

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.