Autopartage : avec DriveNow, BMW veut attirer une nouvelle clientèle

Publié le 07 février 2018 à 07h00 | La rédaction | 2 minutes

En rachetant les parts de son partenaire Sixt détenues dans la coentreprise DriveNow, BMW veut poursuivre seul le développement du service d’autopartage, notamment en Chine

En rachetant les parts de son partenaire Sixt détenues dans la coentreprise DriveNow, BMW veut poursuivre seul le développement du service d’autopartage, notamment en Chine

Après avoir annoncé le lancement de son premier programme d’autopartage permanent en Chine, BMW vient de racheter les parts que son partenaire Sixt détenait jusqu’alors dans la coentreprise DriveNow. Une cession d’un montant de 209 millions d’euros qui lui permettra d’attirer et de fidéliser une nouvelle clientèle.

 

Lancé en 2011, DriveNow est un service d’autopartage fondé par le constructeur allemand BMW en partenariat avec la société de location Sixt. Depuis son lancement, le service connaît un énorme succès auprès des consommateurs avec plus d'un million d'abonnés dans 13 villes européennes. Un service qui utilise notamment une flotte de plus de 6 000 véhicules siglés Mini et BMW, y compris son véhicule électrique i3 qui a été déployé à 400 exemplaires sur la métropole de Copenhague. Si jusqu’ici, la société était détenue à parts égales par les deux entités, Sixt vient de céder sa part à l’entreprise bavaroise. Une décision annoncée par le loueur de voiture lundi 29 janvier et qui profite à BMW. « Avec DriveNow en tant que filiale à 100 %, nous disposons de toutes les options pour poursuivre le développement stratégique de nos services », s’est ainsi félicité Peter Schwarzenbauer, membre de son directoire exécutif.

 

Attirer une nouvelle clientèle vers ses marques

« La signature d’aujourd’hui doit encore être approuvée par l’Autorité de la concurrence », précise BMW dans un communiqué. La transaction se fera à hauteur de 209 millions d'euros et devrait être valider au cours du second trimestre, selon l’agence Reuters. « Avec l’acquisition des parts de Sixt dans DriveNow, le groupe BMW poursuit son développement en tant qu’entreprise de mobilité centrée sur le client », précise le constructeur. Selon M. Schwarzenbauer, DriveNow avait pour objectif de faire entrer une nouvelle clientèle dans l'univers BMW. Et en particulier dans l'Empire du Milieu où l'entreprise a lancé son premier service d'autopartage permanent constitué de 100 BMW i3. « Notre objectif premier n'est pas de vendre des voitures avec DriveNow, mais cette offre peut très bien amener des clients qui souhaitent un jour devenir propriétaire, à choisir l'une de nos marques », expliquait alors le membre du directoire. « Notre expérience dans les services de mobilité soutient notre développement de flottes de futurs véhicules autonomes, électrifiés et connectés ».

Galerie de photos