En Chine, 4 voitures électriques se partagent une borne de recharge

Publié le 29 janvier 2018 à 15h00 | La rédaction | 2 minutes

Pour accompagner la croissance du marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables, la Chine va installer des millions de bornes de recharge dans l’espace public

Pour accompagner la croissance du marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables, la Chine va installer des millions de bornes de recharge dans l’espace public

Premier marché mondial pour les véhicules électriques, la Chine compte actuellement 440 000 bornes de recharge publiques. Un chiffre en hausse de plus de 50 % par rapport à 2016, mais encore largement insuffisant pour assurer l’adoption massive des véhicules à très faibles émissions dans le pays.

 

En 2017, ce sont plus de 600 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables qui ont été écoulés en Chine, dont 100 000 exemplaires sur le seul mois de décembre. À l’horizon 2020, les ventes annuelles de modèles à énergie nouvelle (VEN) devraient dépasser la barre des 2 millions d’unités, selon un plan publié par le gouvernement chinois l’an passé. L'Empire du Milieu aspire ainsi à devenir une superpuissance en matière de mobilité décarbonée.

Un marché soutenu par un système de prime à l’achat pouvant atteindre 66 000 yuan soit environ 8 500 euros accompagné d’une règlementation environnementale de plus en plus stricte. Contrepartie de ce fort engouement : le pays se doit d’installer à terme des millions de bornes de recharge. A fin 2017, la Chine avait installé le plus de points de charge publics au monde avec un nombre total de 214 000 unités, a annoncé en début d’année Miao Wei, le ministre chinois de l’industrie et des Technologies de l’Information.

 

1 borne de recharge pour 4 véhicules

Le nombre de bornes privées installées à l’achat d’un véhicule a quant à lui atteint les 232 000 unités. Ce qui représente une croissance totale de 51 % en glissement annuel, a indiqué M. Miao. Et en vue de promouvoir son industrie des véhicules à très faibles émissions polluantes, la Chine envisage également d'implanter environ 500 000 bornes supplémentaires dans les deux prochaines années. Étant donné qu’il existe 1,72 million de véhicules électriques sur les routes du pays, chaque borne devra donc en desservir approximativement quatre, des données toujours en décalage par rapport à la demande, reconnaît M. Miao.

« Il reste encore beaucoup à faire pour améliorer la construction des infrastructures de recharge de véhicules électriques en Chine », explique Li Li, directrice de recherche chez ICIS China, une société de conseils spécialisée dans le marché de l’énergie. « Aujourd’hui, dans les grandes villes comme Beijing, Shenzhen et Taiyuan, les conducteurs peuvent facilement avoir accès aux installations de charge, alors que dans d’autres villes, il reste encore beaucoup à faire pour améliorer la situation », précisé Mme Li.