BMW iX3 : le SUV électrique sera présent au Mondial de Paris

Publié le 13 septembre 2018 à 21h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Après avoir enregistré 1 000 précommandes en Norvège, le BMW iX3 fera sa première apparition européenne à Paris

Après avoir enregistré 1 000 précommandes en Norvège, le BMW iX3 fera sa première apparition européenne à Paris

Le premier SUV « zéro émission » du constructeur allemand fera ses débuts européens à Paris, lors du Mondial de l’Automobile (du 4 au 14 octobre). Parallèlement, le BMW iX3 a déjà reçu quelque 1 000 précommandes en Norvège.


Révélé en première mondiale au printemps dernier sur le salon de Pékin, le BMW iX3 sera dévoilé au public européen lors du Mondial de l’Automobile de Paris qui se tiendra du 4 au 14 octobre prochain, Porte de Versailles. Une surprise que le constructeur à l’hélice a dévoilé en fin d’après-midi par le compte Twitter de BMW i France. Animé par une motorisation électrique de 200 kW alimenté par une batterie Lithium-Ion d’une capacité utile de 70 kWh, le second modèle « zéro émission » de BMW – après la citadine i3 lancée en 2013 – affiche une autonomie WLTP de 400 km.

En Norvège, trois quarts des ventes BMW sont électriques ou hybrides 

1 000 précommandes en 13 jours

Au même moment, la filiale norvégienne communiquait sur le nombre de précommandes enregistrées depuis le 1er septembre, date à laquelle la firme munichoise a ouvert son carnet à la Norvège qui reçoit régulièrement la primeur des lancements à très faibles émissions polluantes.

Dans ce pays où les ventes électriques et hybrides rechargeables représentent déjà les trois quarts de ses immatriculations, BMW et son iX3 ont reçu en moins de deux semaines environ 1 000 précommandes. Des demandes accompagnées d’un acompte de près de 1 600 euros (remboursable), et ce près de deux ans avant la mise en production du modèle en Chine.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.