Après l’échec de la R8 e-tron, Audi travaille sur une nouvelle sportive électrique

Publié le 21 décembre 2017 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

Après le cuisant échec de la supercar R8 e-tron, Audi Sport travaille au développement d’une gamme complète de véhicules électriques hautes performances

Après le cuisant échec de la supercar R8 e-tron, Audi Sport travaille au développement d’une gamme complète de véhicules électriques hautes performances

Filiale du groupe Volkswagen qui nourrit de grandes ambitions sur le marché des véhicules électriques, Audi Sport vient de confirmer par la voix de son directeur la commercialisation de son propre véhicule « zéro émission » en 2020. Une sportive suivie par un ou plusieurs crossovers.

Sportive et SUV électriques

Dans le sillage de l’offensive électrique lancée par sa maison-mère, la branche sportive du constructeur d’Ingolstadt a confirmé à nos confrères britanniques du site Autocar ses plans en matière de sportives électriques. Selon le directeur d’Audi Sport Stephan Winkelmann, le constructeur allemand commercialisera sa première sportive « zéro émission » en 2020. « D’autres suivront » dont un ou plusieurs crossovers. « Nous envisageons aussi des voitures qui sont (…) sur un segment en croissance ou un segment de carrosserie en croissance dont la famille des SUV. Il y en aura davantage et je pense que cela va nous aider, car chaque voiture que nous construisons, et chaque voiture dans laquelle nous investissons devraient avoir une visibilité globale et pas seulement en Europe, mais en Asie et en Amérique », a confié M. Winkelmann. Rappelons qu’Audi a déjà tenté sans succès – et sans réelle motivation – l’expérience électrique avec la R8 e-tron. Mais ses performances en-dessous de celles de la déclinaison thermique et son prix bien trop élevé ont eu raison de la version de série.

Audi R8 e-tron 

Une suite logique à l’échec de l’Audi R8 e-tron

Avec seulement 100 exemplaires produits, la supercar 100 % électrique Audi R8 e-tron n’a pas rencontré le succès escompté par ses concepteurs. La marque aux anneaux a donc été contrainte d’abandonner sa commercialisation moins de deux ans après son lancement. Animée par deux blocs électriques installés sur chaque essieu délivrant chacun une puissance de 231 ch, l’Audi R8 e-tron exécute le 0 à 100 km/h en 3,2 s et affiche une vitesse de pointe limitée à 250 km/h. Et grâce à une batterie de 92 kWh, le véhicule peut parcourir jusqu’à 450 km sur une seule charge. Le tout pour un prix d’1 million d’euros, soit presque 8 fois le tarif appliqué par Tesla sur sa berline Model S dont les performances sont quasi similaires, mais avec une polyvalence bien supérieure. La nouvelle Audi sportive à motorisation électrique devra donc faire oublier cet échec. En plus de cette sportive et des SUV « zéro émission », Audi Sport a également confirmé l’arrivée d’une hypercar qui sera plus puissante qu’une Audi R8 et qui deviendra par la même occasion la concurrente directe de la Mercedes-AMG Project One et de l’Aston Martin Valkyrie.

Galerie de photos