Suisse : l’Audi e-tron en charge sur une station ultra-rapide IONITY

Publié le 07 septembre 2018 à 21h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

A dix jours de sa présentation à San Francisco, l’Audi e-tron quattro a été surpris branché sur une station de charge à haute puissance du réseau IONITY (crédits LURAG)

A dix jours de sa présentation à San Francisco, l’Audi e-tron quattro a été surpris branché sur une station de charge à haute puissance du réseau IONITY (crédits LURAG)

A dix jours de sa présentation à San Francisco, le SUV électrique aux anneaux a été surpris en tenue légère de camouflage en Suisse, branché sur une station de charge à haute puissance du nouveau réseau IONITY.


Sa version de série n’a même pas encore été dévoilée qu’une Audi e-tron quattro de présérie a été photographiée le 2 septembre dernier sur une aire d’autoroute suisse. Les clichés du SUV électrique ont été pris par le gérant de la station Neuenkirch du réseau Luzerner Rastätten, sur l’A2, dans le canton de Luzern.

L’aire est aussi la première de la Confédération à avoir accueilli en avril dernier une station de charge à haute puissance du réseau IONITY, un consortium dont la mission est de déployer 400 stations – soit l’équivalent de 2 400 bornes de recharge – à travers l’Europe d’ici la fin 2020.

Audi e-tron quattro Suisse

Recharge ultra-rapide en 150 kW

Branchée sur l’une des six bornes de la station délivrant chacune jusqu’à 350 kW, l’Audi dont la prise est située sur l’aile avant gauche peut être rechargée en 45 minutes environ (de 10 à 80 %) via une puissance de 150 kW maximale. De quoi recouvrer quelque 300 km d’autonomie et alimenter les deux moteurs électriques – un par essieu – de 360 ch (561 Nm).

Offrant une autonomie totale de 400 km selon le cycle d’homologation WLTP, le futur concurrent des BMW iX3, Jaguar i-Pace et Mercedes-Benz EQC sera révélé dans sa version de série lors d’un événement dédié qui aura lieu le 17 septembre prochain, à San Francisco (Californie). Sa mise en production sur le site belge de Bruxelles-Forest a déjà démarré et les premiers exemplaires clients devraient être livrés avant la fin de l’année.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.