Bornes de recharge : l’accès aux Superchargers de Porsche sera payant

Publié le 26 mars 2018 à 15h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Contrairement à Nissan et Tesla dont les réseaux de charge rapide sont accessibles gratuitement, Porsche facturera ses clients

Contrairement à Nissan et Tesla dont les réseaux de charge rapide sont accessibles gratuitement, Porsche facturera ses clients

Gratuit pour les premiers clients Tesla, le réseau de charge ultra-rapide déployé par Porsche et ses partenaires en Europe sera payant. Pour le constructeur allemand, l’infrastructure qui sort de terre devra être rentable et être facturée à ses clients.


Entre les pionniers de la mobilité électrique et les suiveurs, la notion de service apporté aux clients adopte des formes radicalement opposées. Nissan a ainsi installé sur la planète des milliers de bornes de recharge rapide à destination des clients de sa compacte LEAF. Une infrastructure souvent déployée sur fonds propres et, en France, accessible gratuitement et durant toute la durée de vie du véhicule.

Une politique reprise par le californien Tesla dont les Superchargeurs ont longtemps été accessibles à la grande majorité des clients de Model S et X. Pour éviter les excès et autres abus, le constructeur américain a toutefois été contraint l’an passé de modifier les modalités d’accès à son réseau de charge et d’offrir à ses nouveaux clients un crédit annuel de 400 kWh équivalent à 1 600 km.

 

 

La recharge comme un centre de profit

Chez Porsche, les primo-accédants de la berline Mission E dont les premières livraisons interviendront l’an prochain ne seront en revanche pas récompensés pour être les pionniers de l’aventure électrique. Dans une récente interview accordée au magazine Gearbrain, Lutz Meschle, vice-président du constructeur notamment en charge des sujets liés aux finances, a confié que les futures stations de charge à haute puissance seront payantes.

« Nous souhaitons être profitables sur les nouveaux produits et services que nous lancerons » a ainsi déclaré M. Meschle, précisant que l’accès à ses futurs Superchargeurs – parmi lesquels ceux installés dans le cadre du réseau IONITY – seront facturés au prix d’un plein d’essence. L’objectif étant de transformer en deux à trois ans ce centre de coût en un centre de profit à part entière.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.