Audi e-tron Quattro

Audi e-tron Quattro - Véhicules electrique et hybride

* Cliquez sur les photos ou la vidéo pour les agrandir ou la lire

Informations générales

Pays constructeur : Allemagne
Lieu de production : Forest-Bruxelles (BE)
Date de lancement : 2018
Catégorie : SUV / Crossover
Motorisation : 100 % électrique
Nombre de portes : 5 portes
Nombre de places : 5 places

Mécanique

Puissance totale : 430 ch (320 kW)
Transmission : intégrale
Boîte de vitesse : automatique
Temps de charge : de 50 mn à 32h

Performances

Vitesse maximale : 210 km/h
Autonomie mode électrique : 500 km
Emissions de CO2 : 0 g/km

Prix

Bonus écologique : 6 000,00 €

L'avis de Breezcar :

Premier véhicule électrique de grande série du constructeur, l’Audi e-tron Quattro prend la forme d’un SUV animé par une triple motorisation développant une puissance de 503 ch. Alimenté par une batterie Lithium-Ion d’une capacité de 95 kWh, le modèle offrira une autonomie théorique de 500 km et sera commercialisé au premier semestre 2018.

 

L’électrique après l’hybride rechargeable

Engagé dans une vaste offensive en matière d’électrification de ses gammes, le groupe Volkswagen ambitionne de lancer une vingtaine de nouveaux modèles « zéro émission » d’ici 2025 et de voir à cette date les ventes de véhicules électriques représenter le quart de sa production. Audi, la marque premium, participe activement à cette révolution silencieuse. A commencer par la technologie hybride rechargeable qui équipe déjà la compacte A3 e-tron Sportback ainsi que le SUV Q7 e-tron Quattro (découvrez toute la gamme "alternative" disponible en France).

 

Premier véhicule électrique de grande série

Produite à une petite centaine d’exemplaires facturés 1 million d’euros l’unité, l’Audi R8 e-tron a été le premier modèle électrique de la marque aux anneaux entrelacés. Lancée en 2014, la supercar s’est vu brutalement mettre fin à sa carrière moins de deux ans plus tard. Pour relancer l’électrique au sein de sa gamme, Audi mise sur l’e-tron Quattro. Dévoilé sous la forme d’un concept en septembre 2015 au salon de Francfort – en même temps que la cousine Porsche Mission E –, le SUV sera produit dans l’usine belge de Forest-Bruxelles et commercialisé en Europe dans le courant du premier semestre 2018.

 

Autonomie et temps de charge

Premier modèle d’un trio « zéro émission » lancé d’ici 2020, l’Audi e-tron Quattro est animé par une triple motorisation électrique – un bloc sur l’essieu avant, deux sur le train arrière, une architecture offrant une transmission intégrale – alimentée par une batterie Lithium-Ion d’origine LG Chem. Développant une capacité totale de 95 kWh – contre 100 kWh pour les plus performantes des Tesla actuelles –, l’accumulateur offre une autonomie théorique (NEDC) de 500 km sur une seule charge. Une pile rechargeable en seulement 50 minutes via une borne de recharge ultra-rapide de 150 kW – réseau encore inexistant en Europe – dotée du standard germano-américain CCS. A terme, une option de charge sans fil (induction) devrait également être disponible (découvrez une sélection de bornes de recharge disponibles en France).

Audi e-tron Quattro 

Habitabilité et performances

Si les caractéristiques techniques de la version de série n’ont pas été officialisées, le constructeur d’Ingolstadt a communiqué sur les dimensions de son concept – 4,88 m de long, 1,93 m de large et 1,54 m de haut – et le volume du coffre (615 l, banquette en place). Des chiffres qui devraient placer l’Audi e-tron Quattro entre le compact Q5 et le grand Q7. Côtés performances, le futur SUV électrique annonce une puissance cumulée de 320 kW / 430 ch (503 ch en mode « boost ») et un couple maximal de 800 Nm. Une cavalerie qui lui permet d’avaler le 0 à 100 km/h en seulement 4,6 secondes et d’atteindre rapidement la vitesse maximale de 210 km/h (limitée électroniquement).

 

Tarif, commercialisation et concurrence

Disponible en pré-réservation depuis le printemps 2017 en Norvège, l’Audi e-tron Quattro n’a toujours pas révélé son design définitif ainsi que ses caractéristiques techniques. Quant à son prix, il devrait débuter aux alentours de 80 000 euros et bénéficier en France d’un bonus « écologique » (6 000 euros en 2017). Pour les entreprises enfin, le SUV électrique sera totalement exonéré et à vie de la taxe sur les véhicules de société (TVS). Face à lui, le modèle « zéro émission » du constructeur allemand devra affronter les Jaguar I-Pace, Mercedes EQC et autres Tesla Model X.

«  Retour aux véhicules