Volvo XC40 : l’hybride rechargeable offrira jusqu'à 80 km d'autonomie

Publié le 07 décembre 2017 à 21h00 | La rédaction | 2 minutes

Après ses aînés XC90 et XC60, le nouveau crossover XC40 adoptera l’an prochain une chaîne de traction hybride rechargeable

Après ses aînés XC90 et XC60, le nouveau crossover XC40 adoptera l’an prochain une chaîne de traction hybride rechargeable

En marge de la présentation officielle de son tout nouveau SUV compact XC40, le constructeur suédois a annoncé que celui-ci aura droit courant 2018 à une version hybride rechargeable dont l’autonomie atteindra 80 km en mode « zéro émission ». Une variante électrique sera proposée l’année suivante.

 

L’hybride prévu pour l’an prochain

Si le constructeur suédois, partenaire de Lynk & Co, également propriété du groupe chinois Geely, n’a communiqué que très peu d’informations concernant les projets d’électrification de son XC40, il nous en a finalement révélé un peu plus à l'occasion de la présentation officielle de son SUV premium. Volvo a alors confirmé l’arrivée de versions hybride rechargeable et électrique du véhicule dans un avenir très proche. Très proche puisque le Volvo XC40 est assemblé à Gand, en Belgique, depuis novembre tandis que les premières livraisons interviendront d’ici la fin de l’année dans ses variantes thermiques. A sa sortie le SUV suédois ne sera disponible qu'en quatre roues motrices avec un moteur diesel de 190 ch et un moteur essence de 247 ch. Il sera lancé dès l’an prochain avec un groupe motopropulseur hybride rechargeable offrant dans un premier temps une autonomie de 50 km en mode 100 % électrique avant de passer à 80 km. Des chiffres probablement issus du très favorable cycle européen NEDC.

Volvo XC40 

Vaste programme d’électrification

La version tout électrique quant à elle sera disponible à l’horizon 2019. Une déclinaison « zéro émission » qui entre dans le cadre du plan stratégique du constructeur de Göteborg dévoilé au printemps dernier. Une stratégie annonçant la fin des voitures 100 % thermiques à compter de 2019 (lire notre article). En effet, Håkan Samuelsson, le PDG de Volvo, avait annoncé depuis le siège social de l’entreprise la « fin historique des voitures équipées seulement d'un moteur à combustion ». Une décision qui vise non seulement à satisfaire la demande croissante en matière de voitures électriques, mais aussi à « diminuer la moyenne de nos émissions de CO2 ». Selon M. Samuelsson, Volvo ne fait « que réagir à la demande croissante des clients ». Rappelons que Volvo s’est fixé l’objectif de vendre 1 million de voitures électrifiées d’ici 2025. Cinq modèles électriques seront ainsi lancés entre 2019 et 2021.

Galerie de photos