Electrique : Volvo partagera ses technologies avec Geely et Lynk&Co

Publié le 24 août 2017 à 15h00 | La rédaction | 2 minutes

Pour accélérer le développement et le partage des technologies liées aux véhicules électriques et hybrides, Volvo et sa maison-mère Geely ont créé une joint-venture

Pour accélérer le développement et le partage des technologies liées aux véhicules électriques et hybrides, Volvo et sa maison-mère Geely ont créé une joint-venture

Volvo a récemment annoncé la création d'une nouvelle société commune en Chine avec sa maison mère, le constructeur chinois Geely.  En dépit des liens de plus en plus étroits qui se tissent entre les deux firmes, Volvo déclare son attachement à demeurer une entreprise indépendante.

 

Joint-venture de Volvo avec le chinois Geely

Selon les deux firmes, l’objectif de cette joint-venture est de « partager leurs technologies actuelles et futures, renforcer les synergies industrielles et réaliser des économies d’échelle afin de développer plus rapidement la nouvelle génération de véhicules électrifiés ». Un partage qui devrait notamment porter sur les composants des véhicules électriques et hybrides tels que les moteurs électriques, les systèmes de recharge et les cellules de batteries.

« L’entreprise à l’initiative du développement détiendra la technologie et la mettra à l’entière disposition des autres entreprises du groupe qui pourront l’exploiter, ce qui réduira les coûts de développement totaux », a déclaré Volvo, suite à la création de cette nouvelle société, qu’elle détiendra à parité avec Geely.  « Les futures plateformes modulaires et autres technologies seront mises en commun et développées sur la base d’accords de partage des coûts », a-t-elle également précisé.

Le constructeur suédois met déjà en commun sa nouvelle architecture CMA avec Lynk&Co, une filiale de Geely, ainsi que ses motorisations trois cylindres. Il a d’ailleurs pris une part minoritaire dans le capital de ce constructeur chinois, encore peu connu en Europe. « Cette participation permettra à Lynk&Co de bénéficier de la technologie de Volvo, dès à présent et à l’avenir », ont affirmé les responsables de Volvo.

Volvo électrique 

Volvo, une entreprise indépendante

Volvo affirme que ces nouveaux liens technologiques avec le groupe Geely n'altéreront pas son autonomie. « Nous nous comportons comme une entreprise indépendante. Il n'y a pas d'interférence de l'actionnaire », déclarait récemment Hakan Samuelsson, l’homme qui est à la tête de Volvo depuis 2012. « Seules trois personnes sur treize représentent Geely au conseil d'administration de Volvo », pointait-il alors.

Pour sa part, Geely est en passe de devenir un groupe automobile majeur au niveau mondial après l'acquisition de plusieurs marques : Volvo en 2010, mais aussi Proton, Lotus, et Lynk&Co. Cette dernière devrait lancer ses modèles en Europe d'ici deux ans (pour aller plus loin, lire notre article Lynk & Co 01 : un SUV hybride rechargeable inspiré par Volvo).