Hybride léger : Volkswagen abandonnera ses petits diesels

Publié le 09 février 2017 à 09h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

La prochaine génération de Volkswagen Polo devrait être le premier modèle à recevoir la technologie « mild hybrid »

La prochaine génération de Volkswagen Polo devrait être le premier modèle à recevoir la technologie « mild hybrid »

Pour respecter les normes antipollution, le groupe Volkswagen a fait le choix de cesser le développement et la commercialisation de ses petits moteurs diesels. Au profit de l’hybridation légère essence-électrique qui, un coût inférieur, est plus performante en matière d’émissions de CO2 et de NOx.

 

Traitements postcombustion

Le durcissement des normes antipollution et la moindre appétence du marché européen pour les motorisations diesel – dont le segment B (citadines) – auront eu raison du nouveau bloc 4 cylindres 1,5 l TDI. Initialement destiné à la prochaine génération de Volkswagen Polo, le développement de ce bloc en aluminium et à rampe commune a été brutalement stoppé par le groupe allemand. Lors de la présentation de la Volkswagen Golf restylée en Espagne, Franck Welsch, le patron de la R&D, a ainsi confié à nos confrères britanniques du site Autocar que les coûts élevés du traitement postcombustion des petits moteurs diesels avaient amené le constructeur à revoir sa stratégie.

Volkswagen hybride 

Alternodémarreur et batterie 48 V

De l’ordre de 600 à 800 euros par véhicule, les dispositifs de traitement des gaz d’échappement renchérissent d’autant le coût du véhicule. Un constat qui a amené l’industriel allemand à prendre la décision de cesser dans les 5 ans la production des petits blocs diesels pour les segments B (Polo) et C (Golf). Alternative crédible, la technologie « mild hybrid » ou hybridation légère les remplacera à terme. Pour un coût inférieur, des émissions de CO2 équivalentes et surtout des émissions de NOx inférieures. Le moteur essence assisté par un alternodémarreur alimenté par une batterie 48 V permettrait donc de réduire les émissions polluantes sans pour autant passer par une électrification plus poussée.

Volkswagen : la voiture électrique par millions (Décryptage) 

Bloc 2.0 l TDI maintenu

Cette technologie reposera a priori sur le bloc 4 cylindres 1,5 l TSi essence. Le premier modèle à en bénéficier en série sera la prochaine et sixième génération de Volkswagen Polo. Suivra très vraisemblablement la compacte Golf huitième du nom. Interrogé sur le devenir du très répandu moteur 2.0 l TDI, Franck Welsch a précisé que ce dernier sera encore amélioré et son avenir ne sera pas remis en cause. Une ambition qui devra cohabiter avec l’engagement du groupe sur le marché de la mobilité électrique. D’ici 2025, Volkswagen prévoit en effet de commercialiser pas moins de 30 véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.