Etats-Unis : Volkswagen condamné à 500 bornes de recharge

Publié le 09 février 2017 à 18h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Fin 2016, BMW et Volkswagen ont finalisé leur réseau américain de charge rapide Express Charging Corridors

Fin 2016, BMW et Volkswagen ont finalisé leur réseau américain de charge rapide Express Charging Corridors

Dans l’accord passé avec le département de la justice américaine destiné à régler les litiges liés au Dieselgate, le constructeur s’est engagé à installer 500 bornes de recharge pour voitures électriques. En 10 ans, Volkswagen investira 2 milliards de dollars dans les infrastructures, une expérimentation en Californie et un ambitieux programme de sensibilisation.

 

2 milliards sur 10 ans

Né des révélations du California Air Board Ressource (CARB), le scandale du Dieselgate concerne 11 millions de véhicules Volkswagen à travers la planète. Une déflagration qui a touché l’ensemble des constructeurs et qui a contraint ces derniers à accélérer le développement de gammes complètes de véhicules électriques. Aux Etats-Unis, le premier constructeur mondial a fini par trouver un accord avec le département de la justice concernant les 600 000 véhicules diesel des marques du groupe Volkswagen équipés d’un logiciel de trucage. Sur les 10 prochaines années, l’industriel allemand investira 2 milliards de dollars dans la promotion de la voiture électrique et les infrastructures de charge.

Bornes de recharge Volkswagen 

200 bornes rapides

Pour l’occasion, une filiale chargée de gérer ces fonds vient d’être créée. Baptisée Electrify America LLC et dotée d’un site internet dédié (www.electrifyamerica.com), la société veillera à la bonne application des engagements pris auprès du CARB et de l’EPA, l’agence américaine de protection de l’environnement. Plus surprenant, la direction a été confiée à Mark McNabb, l’ancien responsable du programme de promotion du diesel aux Etats-Unis. Celui-ci devra désormais promouvoir la voiture électrique au travers d’un programme d’installation de 500 bornes de recharge publique. Environ 300 d’entre elles seront déployées dans 15 métropoles américaines (charge normale et rapide) tandis que 200 le seront sur les principaux axes routiers du pays (charge rapide jusqu’à 150 kW).

Etats-Unis : BMW et Volkswagen créent leurs propres Superchargers 

Programme de sensibilisation

La société nouvellement créée devra également investir dans un programme de sensibilisation des Américains à la voiture électrique. Une opération bienvenue, dans la mesure où un récent sondage a mis en évidence leur méconnaissance sur ce sujet. Le dernier volet du projet concerne l’initiative « Green City » qui, sur une ville de l’Etat de Californie non définie à ce jour, devra expérimenter différentes solutions de mobilité « zéro émission » (autopartage et navettes électriques, …). La première partie du plan de financement devra être approuvé le 22 février prochain par le CARB et l’EPA. Des investissements successifs de 500 millions de dollars devront par la suite être validés tous les 30 mois.

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.