Volkswagen I.D. Crozz : une seconde version pour faire patienter

Publié le 13 septembre 2017 à 07h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Au salon de Francfort, le concept de crossover électrique reçoit un restylage qui le rapproche un peu plus de la version de série attendue pour 2020

Au salon de Francfort, le concept de crossover électrique reçoit un restylage qui le rapproche un peu plus de la version de série attendue pour 2020

Après Shanghai au printemps dernier, le concept Volkswagen I.D. Crozz s’offre une seconde mouture plus proche de la version de série au salon de Francfort. Quelques artifices qui doivent faire patienter le marché jusqu’en 2020, date de l’entrée en production de ce crossover électrique aux dimensions proches du nouveau Tiguan Allspace.

 

Gamme I.D. : un trio électrique dès 2020

Le groupe de Wolfsburg, premier constructeur automobile de la planète, va doubler ses investissements dans les véhicules électriques. D’ici 2030, ses marques recevront 20 milliards d’euros et auront lancés 300 modèles électrifiés (hybrides, hybrides rechargeables et 100 % électriques) dont 80 nouveaux modèles électriques. Une offensive initiée avec la présentation en octobre 2016 au Mondial de l’Automobile de Paris du concept I.D. Une berline compacte « zéro émission » commercialisée à l’horizon 2020 qui inaugurera une nouvelle ère de modèles électriques. Rassemblés sous le label I.D., le SUV Crozz puis le monospace compact Buzz – réincarnation du mythique Combi – rejoindront la compacte en 2020 puis 2022.

Volkswagen ID Crozz 2 

Un traitement esthétique proche de la série

Pour faire patienter le marché, Volkswagen a dévoilé une version retravaillée de son concept I.D. Crozz lors de la première journée presse du salon de Francfort (du 14 au 24 septembre). Outre l’arrivée d’une nouvelle teinte rouge, le crossover compact se distingue par un traitement stylistique qui le rapproche un peu plus de la version de série. Optiques à LED, signature lumineuse, boucliers avant et arrière, jantes réduites à 21 pouces, système multimédia à l’interface proche de ce que la production actuelle propose : autant d’éléments de design ou technologiques qui rapprochent un peu plus l’étude des lignes de production.

 

Chaîne de traction inchangée

Sur un marché où les SUV et autres crossovers représentent entre un tiers (Europe) et la moitié (Chine) des ventes, Volkswagen soigne son concept qui devrait représenter la majorité des ventes de sa gamme « zéro émission ». Au rayon des caractéristiques techniques, la chaîne de traction reste identique à celle de la première mouture, avec une double motorisation électrique de 306 ch, une batterie Lithium-Ion d’une capacité de 83 kWh et une autonomie de 400 km sur une seule charge (découvrez tous les détails). Seules les fonctionnalités liées aux commandes vocale ou gestuelle évoluent, de même que les surfaces tactiles insérées dans les contre-portes pour piloter l’ouverture/fermeture des portes ou encore la climatisation. De bien maigres consolations que le constructeur allemand va devoir faire évoluer jusqu’en 2020.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.