Californie : Volkswagen condamné à investir les quartiers défavorisés

Publié le 19 juillet 2017 à 07h00 | La rédaction | 3 minutes

Volkswagen va investir 280 millions de dollars dans les infrastructures de charge électrique des quartiers pauvres de Californie

Volkswagen va investir 280 millions de dollars dans les infrastructures de charge électrique des quartiers pauvres de Californie

Une amende de 800 millions de dollars doit être acquittée en Californie par Volkswagen suite à l’affaire du Dieselgate. 35 % de ce montant, c’est-à-dire 280 millions de dollars, seront dépensés en faveur des communautés les plus pauvres qui subissent le plus durement les conséquences de la pollution.

 

280 millions de dollars pour les communautés défavorisées de Californie

Volkswagen a accepté la demande de la Californie de verser au moins 35 % du montant de son amende liée au scandale du Dieselgate (800 millions de dollars) en faveur des communautés et des zones les plus défavorisées de cet Etat. Le constructeur allemand, par l'entremise de sa filiale Electrify America, a en effet récemment déclaré que des bornes de recharge pour véhicules électriques allaient bientôt être construites dans six communautés défavorisées, au lieu des cinq initialement programmées.

Selon Mark McNabb, le dirigeant d’Electrify America, Volkswagen aurait déclaré à l’Etat de Californie qu’il allait élargir ses efforts pour construire des infrastructures de charge dans les zones qui abritent les communautés les plus pauvres, en réponse aux critiques des législateurs californiens vis-à-vis du plan d’électrification qui a été proposé initialement. Toujours selon le responsable d’Electrify America, plus de la moitié des fonds destinés à la construction des bornes de recharge installées à proximité des axes autoroutiers sera réaffectée vers des lieux plus difficiles d’accès.

Volkswagen Electrify America 

Une condamnation qui offrira un avantage concurrentiel à Volkswagen ?

Pour rappel, suite à l’affaire du Dieselgate, la firme de Wolfsburg s’est trouvée dans l’obligation, entre autres, d’investir 2 milliards de dollars sur dix ans pour mener des projets d'électrification aux Etats-Unis. 800 millions de dollars issus de ce fonds sont destinés au seul Etat de Californie, le reste sera réparti entre les autres Etats américains.  

Toutefois, des détracteurs ont déclaré que le projet d’électrification de Volkswagen pour la Californie pourrait non seulement donner un avantage concurrentiel au constructeur allemand par rapport aux autres constructeurs automobiles et de bornes de recharge, mais également faire fi des graves problèmes de pollution dont les communautés les plus pauvres du riche Etat de la côte ouest sont le plus victimes.  En effet, selon ces détracteurs, le plan d’électrification de Volkswagen cherche à se concentrer avant tout sur des zones attrayantes sur le plan commercial.

Face à la réorientation des objectifs initiaux du plan de Volkswagen, Dean Florez, un membre de la Commission des services publics de l’Etat, a déclaré : « Volkswagen a franchi un pas dans la bonne direction avec sa dernière révision. Cependant, il appartient à nous, les organismes de réglementation de faire notre travail avec honnêteté, en ayant toute la Californie à l’esprit » (pour aller plus loin, lire notre article Etats-Unis : Volkswagen condamné à 500 bornes de recharge).