Electrique et hybride : BMW devient le numéro trois mondial

Publié le 09 mai 2017 à 10h00 | Fabrice SPATH | 3 minutes

Au premier trimestre 2017, BMW a livré 19 400 voitures électriques et hybrides rechargeables dans le monde (+ 101 % sur un an)

Au premier trimestre 2017, BMW a livré 19 400 voitures électriques et hybrides rechargeables dans le monde (+ 101 % sur un an)

Très engagé dans le domaine des voitures électriques et hybrides rechargeables, BMW a doublé leurs ventes sur le premier trimestre. Une performance qui place désormais le constructeur allemand sur la troisième marche du podium mondial des constructeurs de modèles à très faibles émissions. Derrière le franco-japonais Renault Nissan et l’américain Tesla.

 

Des ventes BMW i3 en hausse de 67 %

Premier constructeur premium à offrir dès 2013 un modèle 100 % électrique et à créer une gamme i – composée de la citadine électrique BMW i3 et de la supercar hybride rechargeable BMW i8 – dédiée aux véhicules à très faibles émissions polluantes, le constructeur de Munich poursuit son offensive sur ce marché croissant qui, à l’horizon 2025, devrait représenter entre 15 et 25 % de ses ventes. Mais dès cette année, BMW ambitionne d’écouler quelque 100 000 unités de ses modèles électrifiés. Et le pari pourra semble-t-il être tenu au vu des performances commerciales enregistrées par la firme à l’hélice lors du premier trimestre.

Sur la période, l’industriel allemand a livré 19 400 voitures électriques et hybrides rechargeables dans le monde, un chiffre en hausse de 101 % sur un an. Dotée depuis l’été 2016 d’une nouvelle batterie Lithium-Ion offrant une autonomie réelle de 200 km, la BMW i3 y a contribué à hauteur de 7 431 unités vendues (+ 67 %) – contre 667 exemplaires pour la BMW i8 (- 3%) – tandis que le label iPerformance dédié à l’hybride rechargeable y a contribué à hauteur de 11 302 unités (+ 150 %). Des chiffres communiqués par Harald Krüger, le patron de BMW AG, lors de la présentation des résultats trimestriels de son groupe.

BMW 530e 

9 modèles hybrides rechargeables dès cet été

Sur le premier trimestre, les ventes de véhicules à motorisations « alternatives » ont représenté 3,85 % des ventes totales du groupe, soit le double des performances réalisées un plus tôt. Une tendance qui devrait encore s’accentuer avec l’arrivée en juillet prochain de la variante hybride rechargeable du Mini Countryman. A cette date, le groupe comptera 9 modèles électrifiés parmi lesquels le monospace compact BMW 225xe, la familiale BMW 330e, la berline BMW 530e, le SUV BMW X5 xDrive40e ainsi que le vaisseau amiral BMW 740e. Une offre qui sera renforcée par l’arrivée d’une version Roadster de la supercar i8 (2018), d’une Mini électrique (2019) et d’un BMW X3 électrique (2020).

BMW : 15 à 25 % des ventes seront électriques en 2025

Devenu troisième constructeur mondial de véhicules électriques et hybrides rechargeables, le constructeur bavarois se positionne derrière l’Alliance Renault Nissan et ses 26 000 modèles 100 % électriques livrés au premier trimestre et derrière l’américain Tesla qui comptabilise quelque 25 000 immatriculations sur la même période (source EV Sales). Leader depuis de nombreuses années, le chinois BYD se classe seulement en huitième position avec un recul de 34 % de ses ventes. Une contre-performance liée pour beaucoup au durcissement du dispositif d’aides à l’achat financé par le gouvernement central. L’arrivée de nouveaux modèles à l’image des Chevrolet Bolt EV / Opel Ampera-e, Tesla Model 3 et nouvelle Nissan LEAF devraient encore bousculer le classement dans les prochains mois.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.