Voiture électrique : le chinois LeEco veut concurrencer Tesla Motors

Publié le 13 août 2016 à 07h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Présentée en avril 2016 au salon de Pékin, la berline électrique LeSee ambitionne de concurrencer en Chine la Tesla Model S

Présentée en avril 2016 au salon de Pékin, la berline électrique LeSee ambitionne de concurrencer en Chine la Tesla Model S

Pour produire sa voiture électrique présentée au salon de Pékin, le géant chinois LeEco va investir 4 milliards de dollars dans la construction d’une usine en Chine. Actionnaire de Faraday Future et partenaire d’Aston Martin, le groupe technologique a pour ambition de concurrencer Tesla Motors sur le marché du véhicule électrique et autonome.

 

Une capacité de 400 000 unités/an

Dévoilée en avril dernier au salon de Pékin, la berline LeSee (prononcez « Lissi ») avait fait sensation avec son design minimaliste, son toit en verre, sa motorisation électrique, son volant rétractable en conduite autonome ou encore son modèle économique basé sur la vente de programmes de divertissement diffusés dans le véhicule. Après le stade du concept, la concurrente affichée de la Tesla Model S aura droit à un grand site de production en Chine, dans la banlieue de Huzhou (sud-est du pays). Propriétaire de la marque, le géant technologique LeEco va ainsi investir 4 milliards de dollars dans ce site dont la capacité de production annuelle devrait atteindre à terme 400 000 unités.

LeEco LeSee 

Véhicule électrique et connecté

Après la vidéo en ligne, le groupe technologique LeEco baptisé le « Netflix chinois » s’est notamment diversifié dans le commerce en ligne, l’agriculture durable et l’automobile. Après sa montée au capital de la société Faraday Future dont une première usine de véhicules électriques est en cours de construction au Nevada (Etats-Unis), ses partenariats industriels et commerciaux avec les constructeurs Aston Martin et GAC, le groupe présidé par Yueting Jia s’attaque à la voiture électrique, connectée et dotée d’un dispositif de conduite semi-autonome. Malgré l’annonce de cet investissement, aucun calendrier n’a été communiqué et les doutes s’installent sur la capacité de la société à se lancer sur le marché automobile dont elle ignorait tout il y a encore peu.

2016 : le TOP 5 des voitures électriques en France 

INVESTISSEMENT : en juin dernier, le californien Tesla Motors a confirmé la signature d’un accord avec la société Jinqiao Group pour la mise en place d’une production chinoise de ses modèles électriques. Au total, les deux nouveaux partenaires vont investir 9 milliards d’euros à parts égales.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.