Toyota Yaris Hybrid : moins chère à l’usage que le diesel (étude)

Publié le 11 juin 2016 à 11h00 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Lancée en 2012 puis restylée en 2014, la Toyota Yaris Hybrid est depuis en tête des ventes de véhicules hybrides en France

Lancée en 2012 puis restylée en 2014, la Toyota Yaris Hybrid est depuis en tête des ventes de véhicules hybrides en France

En tête des ventes de voitures hybrides en France, la citadine Toyota Yaris Hybrid séduit également les entreprises. Et pour cause : selon une récente étude publiée par l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise, son coût à l’usage est inférieur à celui des versions essence et diesel. Explications.

 

TCO Scope, édition 2016

Publié chaque année depuis 5 ans par l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE) – créé en 2002 par le loueur Arval, captive de BNP Paribas –, le TCO Scope mesure le coût total de possession (ou Total Cost of Ownership) des véhicules utilisés dans les flottes de sociétés. Pour cette édition 2016 qui met en évidence l’incertitude des valeurs résiduelles concernant les modèles électriques et hybrides rechargeables, l’étude salue le prix de revient kilométrique (PRK) de la Toyota Yaris à double motorisation hybride essence-électrique.

  Prix catalogue (TTC) Coût d'usage total
(48 mois et 100 000 km)
PRK
Toyota Yaris Hybrid 100 ch (bonus déduit) 19 920 euros 25 025 euros 0,250 euros
Toyota Yaris Essence 100 ch VVT-i Dynamic 17 570 euros 28 735 euros 0,287 euros
Toyota Yaris Diesel 90 ch D4D Dynamic 19 220 euros 26 009 euros 0,260 euros

Un PRK inférieur au diesel

Lancée à l’automne 2012 et restylée durant l’été 2014, la Yaris est en tête des ventes de modèles hybrides dans l’Hexagone. Malgré un bonus « écologique » en baisse depuis le 1er janvier dernier (750 euros), la citadine produite sur le site d’Onnaing Valenciennes est plus chère à l’achat (19 920 euros) que ses équivalentes essence (17 570 euros) et diesel (19 220 euros). Pourtant, la variante hybride se révèle être plus économique à l’usage que les thermiques avec un PRK de 25 cents contre 26 cents pour le diesel.

Toyota Yaris : le match hybride contre diesel (comparatif) 

Meilleure revente de l’hybride

L’OVE explique cette compétitivité par un budget de fonctionnement et une dépréciation légèrement inférieurs aux versions thermiques. Comme nous vous le révélions déjà au travers de notre comparatif, les coûts d’entretien limités associés à une meilleure revente sur le marché de l’occasion que ses équivalentes diesel et essence séduisent un nombre grandissant de clients de la Yaris (60 % des ventes réalisés par l’hybride en 2015). Dernière information soulignée par le TCO Scope : même pour des distances de 25 000 km/an, l’hybride est plus intéressant que le diesel.

Galerie de photos

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.