Toyota Yaris GR Sport : l’hybride s’encanaille au Mondial de Paris (+ photos)

Publié le 14 septembre 2018 à 11h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Pour son 20e anniversaire, la Toyota Yaris Hybride assemblée en France reçoit un traitement Gazoo Racing

Pour son 20e anniversaire, la Toyota Yaris Hybride assemblée en France reçoit un traitement Gazoo Racing

NOUVEAUTE – Au prochain salon de Paris qui ouvrira ses portes le 4 octobre, Toyota révélera une déclinaison sportive de sa Yaris. Uniquement disponible en 5 portes et avec une motorisation hybride, la citadine adopte quelques éléments esthétiques à sa sœur GRMN tandis que ses trains roulants ont été revus.

Vingt ans déjà que le constructeur japonais assemble sa Yaris sur le site d’Onnaing, près de Valenciennes. Premier modèle en France à avoir obtenu le label Origine France Garantie, la citadine aux trois ellipses accueillera au Mondial de Paris (du 4 au 14 octobre) une édition limitée « 20e anniversaire » ainsi qu’une déclinaison sportive baptisée GR Sport. Si la première reçoit un traitement bi-ton de la carrosserie – robe dorée et toit gris foncé –, la seconde hérite de nombreux éléments esthétiques de la variante GRMN.

 

Traitement Gazoo Racing

Animée par la double motorisation hybride essence-électrique d’origine (100 ch), la Yaris GR Sport a fait l’objet d’un traitement spécifique par Gazoo Racing quant à ses trains roulants, sa carrosserie et son habitacle. Au programme : des jantes 17 pouces en alliage coulé, des phares redessinés, une calandre en nid d’abeille, des liserés rouges dans les boucliers, un becquet sur le hayon, des coques de rétroviseurs et un toit de couleur noire.

Autant d’appendices en partie hérités de la sœur GRMN lancée fin 2017 et animée par un bloc 4 cylindres 1,8 l essence turbo de 212 ch. Dans l’habitacle, la citadine accueille le petit volant 3 branches de la GT86, des sièges sport ainsi qu’un pavillon de toit noir.

Fin du diesel en Europe : Toyota renforce son offre hybride 

Chaîne de traction inchangée

Techniquement, le plus intéressant se cache sous le châssis avec de nouveaux amortisseurs Sachs Performance, une suspension sport abaissée de 11 mm et une barre antiroulis pleine pour gagner en rigidité. Le tout posé sur des pneus Bridgestone 205/45 identiques à la version GRMN et pour une prise de poids inférieure à 5 kg. Une réalisation dont bénéficiera vraisemblablement la « nouvelle » Corolla et ce, même si la compacte sera déclinée en deux variantes hybrides 1,8 l de 122 ch et 2.0 l de 180 ch.

Galerie de photos

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.