Véhicules électriques : Toyota accélère avec ses partenaires en Chine

Publié le 08 décembre 2017 à 09h00 | La rédaction | 2 minutes

Dès 2018, Toyota commercialisera en Chine son C-HR, un marché sur lequel le constructeur ne disposait pas encore d’offre crossover

Dès 2018, Toyota commercialisera en Chine son C-HR, un marché sur lequel le constructeur ne disposait pas encore d’offre crossover

Afin de faire face au durcissement croissant des réglementations environnementales, notamment en Chine, Toyota Motors envisage d’accélérer la mise sur le marché de véhicules électriques. Produits localement, plusieurs modèles à énergies alternatives sont attendus à compter de 2020.

Vers la fin de la motorisation à essence

La Chine a défini des quotas stricts pour les véhicules hybrides, hybrides rechargeables et électriques qui entreront en vigueur à partir de 2019. Selon l’agence Reuters, le pays s’est fixé un objectif ambitieux de 2 millions de véhicules à énergies nouvelles vendue sur son marché d’ici à 2020. Sur le long terme, sa stratégie vise tout simplement à éliminer toute forme de véhicules alimentés aux carburants fossiles. Une ambition qui contraint les constructeurs automobiles à accumuler plus de crédits en produisant et en vendant suffisamment de voitures à faibles émissions pour atteindre un seuil équivalent à 10 % des ventes annuelles. Afin de relever le défi des quotas, le géant de l'automobile japonais Toyota va concevoir son propre véhicule électrique pour le marché chinois. Le deuxième groupe automobile mondial cherche également à vendre des véhicules « zéro émission » développés par ses partenaires locaux sous sa propre marque.

Toyota C-HR

Deux crossovers dès 2018

« Pour répondre globalement à la demande croissante de véhicules électriques en Chine, nous envisageons de faire en sorte que les partenaires investis dans nos coentreprises nous fournissent des véhicules électriques », a annoncé Hiroji Onishi, responsable des opérations du constructeur en Chine, lors d'un récent briefing à Guangzhou. « Nous continuerons également à développer chaque aspect de ce que la Chine définit comme des véhicules à énergie nouvelle, y compris les hybrides rechargeables et les véhicules à pile à combustible. » Le constructeur automobile a déclaré qu'il travaillait également sur des versions hybrides rechargeables de la Corolla et de Levin pour l’Empire du Milieu, et qu'il évaluerait le potentiel des piles à combustible (hydrogène) pour les bus et autres véhicules commercial en Chine. La société présentera également deux crossovers compacts – le C-HR et l'IZOA – à partir du milieu de l'année prochaine, un segment clé pour Toyota où la marque n'offre actuellement aucun modèle.

Galerie de photos