Toyota C-HR dopé à Francfort, bus à hydrogène dans les Pyrénées : l’essentiel de l’actu de ce lundi

Publié le 04 septembre 2017 à 19h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

Du lundi au vendredi à 19h, offrez-vous un condensé des meilleures actualités liées aux véhicules électriques et hybrides. Aujourd’hui lundi 4 septembre, à Francfort, Toyota présentera une version dopée de son crossover hybride C-HR, la ville de Pau accueillera dès septembre 2018 une flotte de bus à hydrogène et la Bentley Continental GT embarquera la chaîne de traction hybride rechargeable de la Porsche Panamera. 

 

Toyota C-HR : animé par une double motorisation essence-électrique de 122 ch, le crossover compact sera présenté au salon de Francfort (du 12 au 24 septembre) dans un inédit concept. Baptisé Hy-Power, ce dernier devrait préfigurer ce à quoi l’offre hybride de Toyota devrait ressembler dans les prochaines années : chaque modèle recevrait ainsi une première version hybride standard et une seconde plus musclée. Source : BreezCar

 

Project One : à quelques jours de l’ouverture du salon de Francfort, Mercedes AMG dévoile un premier teaser de sa future hypercar. A motorisation hybride, cette stricte biplace devrait développer une puissance supérieure à 1 000 ch et offrir une vitesse de pointe fixée à 350 km/h. Source : Autocar

 

Mercedes EQA : annoncée au printemps dernier, la future concurrente de la BMW i3 pourrait également devenir la première voiture électrique de la firme à l’étoile. Dévoilée à Francfort sous la forme d’un concept, la Classe A électrique apparaît sur un premier teaser que le constructeur vient de dévoiler. Source : BreezCar

Toyota C-HR 

Bentley : également présentée sur le salon allemand, la nouvelle génération de la Continental GT devrait reprendre la chaîne de traction hybride rechargeable de sa cousine Porsche Panamera 4 E-Hybrid dont nous avons pris le volant durant l’été (essai détaillé à venir). Source : Autocar

 

Nikola Zero : après le camion électrique dopé à l’hydrogène (pile à combustible), le jeune constructeur américain Nikola Motor a dévoilé son buggy électrique. Doté de 4 places, ce dernier sera disponible outre-Atlantique à un prix d’environ 35 000 dollars et sera décliné en deux niveaux de puissances. La seconde version offre 555 ch et un couple « camionesque » de 6 649 Nm, le tout accompagné par une transmission intégrale. Source : BreezCar

 

Bus à hydrogène : la ville de Pau (Pyrénées) ouvre en France le bal des bus électriques dopés à l’hydrogène. Dès septembre 2018, 8 bus dotés de piles à combustible rejoindront la flotte de l’opérateur local. Source : ITM Power

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.