Total et la voiture électrique : 300 bornes de recharge en projet

Publié le 07 février 2017 à 10h30 | Mathieu PARAIN | 2 minutes

Selon Patrick Pouyanné, le PDG du groupe Total, ses équipes travaillent sur un réseau de charge rapide destiné à mailler l’ensemble du territoire

Selon Patrick Pouyanné, le PDG du groupe Total, ses équipes travaillent sur un réseau de charge rapide destiné à mailler l’ensemble du territoire

Le groupe pétrolier Total travaille sur un plan de déploiement d’une infrastructure de recharge pour véhicules électriques. Installées tous les 150 à 160 km le long des principaux axes routiers de France, ces bornes rapides compléteront le maillage déjà initié par le projet CORRI-DOOR.

 

Incursion dans la mobilité électrique

L’idée d’installer des bornes de recharge dans les stations-services n’est pas nouvelle. Dès le début des années 2010, Total avait initié sans succès et sans véritable volonté la tendance en Belgique. Une incursion sur le marché naissant de la voiture électrique qui a été dynamisé en octobre dernier par Momar Nguer, le directeur marketing de la branche distribution. Dans une interview accordée à La Tribune, ce dernier confiait que son groupe cherchait à apporter de nouveaux services à ses clients, dont la charge électrique fait partie. Un projet qui a été confirmé il y a tout juste une semaine par le PDG de la major en personne.

Une borne tous les 150 km

En marge du colloque annuel organisé par le Syndicat des énergies renouvelables (SER), Patrick Pouyanné a précisé que son groupe travaille sur un plan destiné à « mailler les grands axes routiers » en France. Un projet qui, si le calendrier reste secret, permettra à tout conducteur de voiture électrique de trouver une borne de recharge rapide dans une station-service Total. A raison d’une borne installée tous les 150 à 160 km, ce réseau privé serait complémentaire au réseau CORRI-DOOR créé sous l’impulsion d’un consortium rassemblant EDF, Renault Nissan, BMW ou encore Volkswagen.

Total et le stockage d’énergie : « Le 21e siècle sera électrique » 

Stratégie de diversification

Financé à hauteur de 50 % par l’Union européenne, le réseau CORRI-DOOR est actuellement constitué de 200 bornes de recharge rapide installées sur les principales aires d’autoroutes du pays. Tristandard, ces stations délivrant jusqu’à 50 kW de puissance permettent de recharger 80 % de la batterie en 30 à 40 mn suivants les modèles. Une option technique qui ne sera probablement pas retenue par la major pétrolière, lui préférant probablement un niveau de puissance plus élevé pour les véhicules électriques de nouvelle génération qui seront commercialisés à compter de l’an prochain. Financée sur fonds propres, cette opération s’inscrit dans une stratégie de diversification dans les énergies renouvelables et le stockage stationnaire initié en 2011 avec le rachat du fabricant américain de panneaux photovoltaïques SunPower. 

Mathieu PARAIN

Mathieu PARAIN

Passionné par les motorisations alternatives et attentif à l’impact des normes d’émissions sur le secteur automobile, Mathieu a débuté sa carrière de journaliste en Suisse avant de rejoindre la place de marché dédiée aux véhicules électriques et hybrides.