The Boring Company : Elon Musk dévoile les premières images de ses tunnels

Publié le 16 mai 2017 à 09h00 | La rédaction | 2 minutes

Le patron de Tesla dévoile les premières images de sa nouvelle société dont l’ambition est de créer de vastes réseaux de tunnels souterrain et mettre fin aux embouteillages

Le patron de Tesla dévoile les premières images de sa nouvelle société dont l’ambition est de créer de vastes réseaux de tunnels souterrain et mettre fin aux embouteillages

Des tunnels souterrains pour désengorger la circulation dans la ville de Los Angeles : le rêve d’Elon Musk, confondateur de Tesla, est en train de se transformer peu à peu en réalité.

 

Vaste réseau de tunnels pour accueillir les voitures

« Attention, vous risquez peut-être d’avoir le mal des transports ou une crise d’épilepsie. »  Provocateur, le propos est signé Elon Musk, le PDG de Tesla et de Space X, en train de commenter quelques images de la vidéo de synthèse qui dévoile ce que seront les réalisations futures de la Boring Company, son entreprise de forage créée il y a seulement quelques mois, lors d’une conférence TED Talk tenue fin avril.

En créant cette nouvelle société, M. Musk veut mettre fin aux longs embouteillages devenus le lot quotidien de la majorité des habitants des grandes villes américaines, en particulier ceux de Los Angeles. Un projet invraisemblable diront certains, mais dont les premiers travaux ont bel et bien démarré, d’après les images d’une autre vidéo publiée récemment par Elon Musk. Comment ? En creusant un vaste réseau de tunnels souterrains dans lesquels pourront circuler des plateformes capables d’accueillir et de transporter des voitures, ainsi que leurs passagers. Ces plateformes pourront par ailleurs atteindre 200 km/h en vitesse de pointe.

 

Incertitudes sur la faisabilité du projet

Le premier tunnel « s’étendra de l’aéroport de Los Angeles à Culver City, Santa Monica, Westwood et Sherman Oaks. Les prochains couvriront tout le grand Los Angeles » révèle aussi M. Musk dans l’une de ses publications Instagram. Cela, alors que les incertitudes sont encore très nombreuses concernant la faisabilité technique et juridique de son projet. En effet, rien n’est encore définitivement acquis du côté des autorités publiques américaines, lesquelles n’ont pas encore donné explicitement leur aval jusqu’à présent pour creuser des dizaines, voire des centaines de galeries, sous la ville de Los Angeles. On peut donc se poser la question si l’enthousiasme de M. Musk n’est pas quelque peu contraint. Lui affirme en tout cas qu’il ne consacre actuellement que 2 à 3 % de son temps à sa nouvelle société.

Tesla Model 3 : les 5 dernières choses à savoir

Alors que d’autres constructeurs envisagent la création de nouveaux moyens de transport pour désengorger la circulation, à l’instar de Lilium Jet, une société allemande en passe de mettre au point les premiers taxis volants, Tesla récuse (officiellement) cette démarche et préfère creuser … une autre voie.