Stockage d’énergie : en Australie, Tesla inaugure une batterie de 100 MWh

Publié le 07 juillet 2017 à 17h00 | La rédaction | 3 minutes

Dans l’Etat d’Australie-Méridionale, Tesla et le français Neoen vont inaugurer le plus important dispositif de stockage d’énergie au monde

Dans l’Etat d’Australie-Méridionale, Tesla et le français Neoen vont inaugurer le plus important dispositif de stockage d’énergie au monde

Tesla a remporté un appel d’offres lancé par l’Etat d’Australie-Méridionale pour installer un système de batteries d’une capacité de 100 MWh capable de mettre un terme à ses problèmes récurrents de pannes électriques. Et c’est Neoen, une PME française spécialisée dans les renouvelables, qui sera en charge de gérer l’énergie stockée.

 

788 systèmes Powerpack d'une capacité de stockage de 100 MWh

Aujourd’hui vendredi 7 juillet, l’Etat d’Australie-Méridionale, qui est depuis plusieurs mois confronté des pannes électriques ayant parfois conduit jusqu'au black-out, a choisi la solution de stockage par batteries de Tesla pour remédier et mettre un terme à ces problèmes. Le nouveau dispositif d’accumulateurs Lithium-Ion sera constitué de 788 systèmes Powerpack – chaque unité intègre la batterie elle-même, les logiciels et les onduleurs – et pourra emmagasiner jusqu’à 100 mégawatts heure (MWh) d’électricité.

C’est Neoen, une entreprise française spécialisée dans la production d'énergies renouvelables, qui sera le partenaire de Tesla pour la fourniture d’énergie électrique. Jay Weatherill, Premier ministre de l'Australie-Méridionale, a déclaré que « le stockage par batterie est l'avenir de notre marché énergétique », commentant l’arrivée de Tesla dans le sud désertique australien au climat très sec.

Couplée au parc éolien de Neoen à Hornsdale, l’imposante ferme de batteries de la société de Palo Alto devrait être opérationnelle au plus tard le 1er décembre prochain. 70 % de sa puissance (130 MW) seront mis à disposition de l'Etat de l'Australie-Méridionale, qui rémunérera Neoen sous forme de redevance. Les 30 % restants seront gérées par la PME française. Xavier Barbaro, le PDG de Neoen, affirme que cette nouvelle ferme de batteries « sera la plus grande installation de ce type au monde ». Toujours selon le dirigeant français, c’est Tesla qui s’est tourné vers Neoen pour une demande de collaboration, « sur la base de nos réalisations en Australie », a-t-il ajouté.

 

Tesla s’engage à ce que le site soit opérationnel en 100 jours

Début mars, Elon Musk, le PDG de Tesla, avait déclaré sur le réseau social Twitter qu’il était en mesure de fournir une solution aux problèmes quasi-chroniques de défaillance du réseau électrique de la South Australia en 100 jours seulement. Une déclaration tonitruante qui a suscité un scepticisme général sur et en dehors de la Toile. Environ 4 mois se sont écoulés depuis les propos fracassants du dirigeant américain, mais une chose est à présent très claire : en postulant et remportant l’appel d’offres lancé par l’Australie-Méridionale, M. Musk démontre qu’il aime toujours les défis et qu’il ne badine pas sur Twitter (pour aller plus loin lire Tesla : le projet fou de Musk pour électrifier l’Australie).

Le délai de 100 jours voulu par M. Musk démarrera à compter de la signature de l'autorisation de raccordement au réseau. Pour rappel, si ce délai n’était pas respecté, le dirigeant de Space X et de Tesla s’est engagé à fournir gratuitement son système de batteries à l’Etat de l’Australie-Méridionale.