Hydrogène : 600 taxis et de nouvelles stations pour la région Ile-de-France

Publié le 20 novembre 2017 à 15h00 | Fabrice SPATH | 2 minutes

D’ici 2020, le service HYPE de taxis à hydrogène comptera 600 véhicules qui pourront faire le plein sur près d’une dizaine de stations en région francilienne

D’ici 2020, le service HYPE de taxis à hydrogène comptera 600 véhicules qui pourront faire le plein sur près d’une dizaine de stations en région francilienne

Inauguré en décembre 2015 à l’occasion de la COP21, le service de taxis à hydrogène HYPE exploité par la STEP en région Ile-de-France est appelé à se développer. Au programme d’ici 2020 : une flotte de 600 véhicules électriques et l’ouverture de nouvelles stations de distribution.

 

Une soixantaine de véhicules fin 2017 

Initié au début de la décennie, le projet de la Société du Taxi Electrique Parisien (STEP) a connu bien des difficultés avant d’être soutenu par les collectivités et les industriels. Après avoir jeté l’éponge d’une flotte de véhicules 100 % électriques, son fondateur Mathieu Gardies a jeté son dévolu sur la pile à combustible. Avec le soutien de la Ville de Paris et d’Air Liquide – deux investisseurs stratégiques –, l’opérateur francilien a fait l’acquisition fin 2015 de ses premiers crossovers Hyundai ix35 FCEV et inauguré la première station à hydrogène installée dans Paris intra-muros. Depuis, au prix d’une course en véhicule thermique, le service HYPE propose des trajets « zéro émission ». A la fin de l’année, la flotte sera constituée d’une soixantaine de véhicules, dont trois berlines Toyota Mirai accueillies en juillet dernier.

Toyota Mirai 

 

Nouvelles stations à Orly et Versailles

Très attendue, l’annonce de l’expansion du service vient d’être confirmée par le site du Parisien dans son édition du jour. A l’horizon 2020, la flotte comptera quelque 600 véhicules électriques dopés à l’hydrogène et pourra compter sur plusieurs nouvelles stations de distribution. Après celle du Pont de l’Alma (8e arrondissement), une seconde sera inaugurée le 6 décembre prochain sur la zone de l’aéroport d’Orly (Essonne). Suivront plusieurs autres points de distribution sur la région francilienne, dont Versailles (Yvelines). Un développement rendu possible grâce à l’appui financier du partenaire Air Liquide via son fonds d’investissement Aliad et de la Caisse des Dépôts qui, en juin dernier, est devenu un actionnaire minoritaire de référence de la STEP. Doté d’une application mobile, le service HYPE fait appel à des chauffeurs salariés et sa flotte est exclusivement alimentée par de l’hydrogène issu de sources renouvelables.

  

PILE A COMBUSTIBLE : alimentée en dihydrogène (H2) stocké sous pression dans des réservoirs installés à l’arrière du véhicule, la pile à combustible produit de l’énergie qui alimente à son tour un moteur électrique. Une technologie qui offre une autonomie réelle d’environ 500 km et un plein de carburant réalisé en moins de 5 minutes.

Fabrice SPATH

Fabrice SPATH

Cofondateur du site, Fabrice roule en électrique la semaine et en hybride rechargeable le week-end. Après être passé par la case ingénierie chez des constructeurs et équipementiers outre-Rhin, il collabore régulièrement avec la rédaction et travaille au développement de la place de marché.